Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

liv monaghan

  • Baiser Salé pour Liv Monaghan

    Pin it!

    On connaît Liv Monaghan avec son projet Bird & Bass. Nous en avions parlé sur Bla Bla Blog. C'est avec un nouveau quartet qu’elle revient sur la scène du Baiser Salé. Nouveau projet, nouvelles compos mais toujours cette voix sublime et l ‘apaisante présence scénique de la chanteuse irlandaise. Des accents pop, folk et psyché rencontrent un jazz charnel et enivrant.

    Come and listen to the new line up with a new album on the way, you can hear the new work before anybody else.

    Liv Monnaghan sera à voir et à écouter au Baiser Salé le week-end prochain.

    Liv Monaghan Quartet au Baiser Salé, 58 rue des Lombards (Paris Ier),
    samedi 29 septembre 2018 à 21H30

    Avec Soheil Tabrizi Zadeh, Sava Medan et Adrien Cao

    Voir aussi : "Liv Monaghan, en musique et en images"

  • Liv Monaghan, la chasseuse de chansons

    Pin it!

    La jazzwoman Liv Managhan, dont nous avions parlé à plusieurs reprises sur ce site, continue une année menée tambour battant. Elle a besoin de notre aide pour clore 2018 en beauté. Elle est en passe de réussir son pari en réalisant son premier album, dans la continuité logique de son subjuguant EP Beauty in the Park. Allez, encore un effort...

    Nous parlions sur Bla Bla Blog de jazz alternatif et de world jazz pour qualifier les performances de cette chasseuse de chansons. La plus parisienne des Irlandaises proposera une sélection de titres dont les influences sont à chercher du côté de Joni Mitchell, John Coltrane, Alice Coltrane, Marc Ribot, Jeff Buckley, Nina Simone, Claude Debussy ou Duke Ellington.

    Pour l’enregistrement, Liv Managhan s’est entourée du bassiste Sava Medan (auteur et compositeur la chanson Yellow Suit de Beauty in the Park), de Soheil Tabrizi-Zadeh à la guitare et à la trompette et du batteur Adrien Cao. L'album a été enregistré à Paris chez Aeronef Studios par Antoine Karacostas et a été mixé à Munich au studio Realistic Sound Studios par Florian H Oestreicher.

    Liv Monaghan a besoin de vous, de nous, pour aller au bout de son projet d’album. Pour participer au financement et à la production de ce projet, rendez-vous sur KissKissBankBank.

    https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/new-album-by-liv-monaghan
    https://www.livmonaghanmusic.com

    Voir aussi : "Liv Monaghan, en musique et en images"
    "Liv Monaghan au Sunset"

  • Liv Monaghan au Sunset

    Pin it!

    Bla Bla Blog vous parlait il y a quelques mois de Liv Monaghan.
    La jazzwoman continue de tracer sa route puisqu'elle est au Sunset ce soir.
    À ne pas manquer.

    Liv Monaghan Quartet, le 20 juillet au Sunset, Paris, à partir de 21H30
    https://www.sunset-sunside.com

    Voir aussi : "Liv Monaghan, en musique et en images"

  • Liv Monaghan, en musique et en images

    Pin it!

    Physiquement il y a du Keren Ann dans la posture de Liv Monaghan. Mais musicalement ?

    Musicalement, c’est du côté du jazz alternatif – voire du world jazz – qu’il faut chercher l’influence de Liv Managhan qui, en décembre dernier, a sorti Beauty in the Park avec le groupe Bird & Bass, album qu’elle a d’ailleurs produit.

    Dans cet opus, le jazz s’affranchit de ses origines et vient se nourrir de rock (Yellow Suit), de blues (Ocean blues), d’influences d’Europe orientale (Beauty in the parks) ou de musique de chambre (Horses).

    Liv Monaghan ose toutes les audaces vocables et ne s’interdit aucune fantaisie (Yellow Suite), tout comme elle sait se faire bouleversante lorsqu’elle se met à nu, à l’exemple de Horses.

    La chanteuse irlandaise, installée à Paris, vient de sortir son clip, Ocean Blues. Le clip est réalisé par l’Italienne Sara Grimaldi. C’est la deuxième collaboration entre les deux artistes, après Horses.

    Audaces vocables et fantaisies

    La chanson Ocean Blues est une exploration surréaliste, un voyage entre des paysages urbains et naturels, entre rêve et cauchemar aussi. Elle nous plonge, musicalement et visuellement, dans une ambiance rétro. Sara Grimaldi explore l’âme urbaine de Paris au XIXe siècle. Comme dans le clip Horses, les différents vêtements utilisés dans Ocean Blues deviennent une forme de recherche sur sa propre identité.

    La chanson adopte un son osé, et les paroles sont riches. Sava Medan à la contrebasse et Srdjan Ivanovic à la batterie font preuve d’une grande technicité et d’une belle inventivité musicale. Si bien que l'auditeur en vient facilement à écouter et réécouter ce titre - et les autres - pour en cerner toute la profondeur et les influences. 

    Liv Monaghan a su s'entourer d'excellents artistes pour avancer ses pièces et offrir un jazz à la fois décomplexé, pointu et d'une audace diablement séduisante.   

    Liv Monaghan et Bird & Bass, Beauty in the Park, décembre 2017
    disponible sur les plateformes de téléchargement
    (Spotify, Deezer, Amazon iTunes et Google Play)

    www.livmonaghanmusic.com