Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nouvelles

Pin it!

Nouvelle
"Opération Orphée"
Short édition, 2015

pexels-photo-580835.jpegUne expédition européenne est envoyée en Islande explorer le volcan Hekla. Deux robots, Orphée et Eurydice, sont envoyés au centre de la terre afin de recueillir des données sur notre planète, mais aussi tester de nouvelles technologies avant un voyage spatial vers le soleil. Personne ne sortira indemne de ce voyage : ni le responsable scientifique Bjarn, ni même les robots. 
Cette nouvelle de SF puise largement son inspiration dans la mythologie gréco-romaine pour tisser une intrigue sur fond de résurrection, d'intelligence artificielle et d'amour.
Cette nouvelle a été publiée pour la première fois sur le site de micro-publication Short édition.

 

Nouvelle
"Heureux les Cyborgs"
2015

pexels-photo-3913025.jpegDans le désert ceinturant Nueva Paris, la cité de Sarqara, un étrange prophète prêche au milieu d'une foule nombreuse. Signe particulier : cet être pouvant attirer une foule sans cesse plus nombreuse est un robot. Un robot qui appelle à l'unité et à l'égalité de tout être de la galaxie - "cyborgs, robots, créatures impériales de toute race." L'empereur Othon L'Universel prend mal cette popularité et convoque l'individu.
Cette nouvelle fait une relecture SF du Nouveau Testament et s'interroge en filigrane sur l'intelligence... et la conscience artificielle.  

 

Nouvelle
"Mademoiselle F."
2005

pexels-photo-2675047.jpegMaurice, le narrateur, se souvient de son institutrice, Mademoiselle F. C’est une journée presque ordinaire, mais aussi une journée au cours de laquelle l'innocence de l'enfance percute de plein fouet la cruauté du monde adulte.
"Mademoiselle F." a reçu le 4e prix au concours Jean-Hugues Oppel de la nouvelle au Salon du Livre de Montargis en 2005. Les conditions imposées par le concours stipulaient que la nouvelle devait commencer par une citation imposée ("Elle est sa maîtresse depuis trois ans. Il est fou d'elle" tirée du roman L'inattendu de Charles Juliet) et se terminer par une autre citation ("Je suis fou de joie à l'idée de retrouver demain mon village, ma chienne et mes vaches" tirée de L'Année de l'Éveil de Charles Juliet). 

 

Nouvelle
"Contre Boadigon"
2003

DSC00056.JPGAu crépuscule de sa vie, une vieille femme s'assied au pied d'un menhir, Boadigon, qui a accompagné ses jeux d'enfant. Elle se souvient d'une soirée particulière avec sa jeune sœur, soixante ans plus tôt.
Cette nouvelle a reçu le 3e prix au concours Jean-Hugues Oppel de la nouvelle au Salon du Livre de Montargis en 2003. Les conditions imposées par le concours stipulaient que la nouvelle devait commencer par une citation imposée ("Le rocher ne ment jamais", tiré du roman Ambernave de Jean-Hugues Oppel) et se terminer par une autre citation ("Il repartira comme il est venu, par le fleuve", tiré de Piraña Matador de Jean-Hugues Oppel).

 

Voir aussi : "Publications du bloggeur"
"Pêle-mêle"

 

Photos : Brent Keane - Pexels ; ThisIsEngineering - Pexels - Dids - Pexels ; Bruno Chiron

Les commentaires sont fermés.