Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le blog avant Bla Bla Blog

  • Échoue encore, échoue mieux

    Pin it!

    En France, nous avons un problème avec l’échec. Voilà quel pourrait être le thème du dernier essai de Charles Pépin (un nom qui ne s’invente pas), Les Vertus de l’Échec (éd. Allary). Alors que, chez nous, le sceau de l’infamie menace celui ou celle qui connaît l’échec, il semblerait que dans les pays anglo-saxons ou en Scandinavie les accrocs dans tel ou tel parcours soient considérés avec plus de philosophie. Philosophe, Charles Pépin l’est justement, et c’est en philosophe qu’il s’interroge sur les rançons... de l’échec.

    Le livre s’ouvre par le récit d’une déculottée mémorable. En 1999, en final du Tournoi des Petits As, le jeune Richard Gasquet, déjà qualifié de petit génie de la raquette, "celui que la France attend depuis Yannick Noah", inflige une sévère correction à un jeune talent espagnol (photo). Ce dernier se nomme Rafael Nadal et n’oubliera jamais cette finale perdue. Quelques années plus tard, c’est lui qui s’envole vers le succès, remporte ce tournoi, puis enchaîne les conquêtes. Nadal terminera numéro un mondial, gagnera une série impressionnante de tournois du Grand Chelem, alors que son ancien adversaire de 1999 n’aura jamais la carrière qu’on lui prédisait.

    Que cette défaite sportive ait été une leçon pour mieux rebondir ensuite est loin d’être une exception. Les Vertus de l’Échec est d’abord un formidable florilège de destins exceptionnels marqués par des défaites cuisantes : Thomas Edison, Charles de Gaulle, Barbara, André Agassi ou Steve Jobs sont autant d’exemples de parcours marqués par des écueils sans lesquels ces personnalités n’auraient pas eu la vie qu’elles ont eue.

    L’échec est inscrit dans nos gènes, dit en substance Charles Pépin. Cette idée, nous ferions bien de la garder en tête. Ce n’est pas parce que nous ratons que nous sommes des ratés. Bien échouer : voilà l’un des messages que nous adresse l’auteur. "Le succès c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme" affirmait Winston Churchill. L’échec est-il cette erreur dont nous serions responsables ? Cette idée très cartésienne et surtout très française, est balayée par Charles Pépin qui nous rappelle que les grandes avancées de la science ne sont souvent possibles que grâce à l’échec de telle ou telle expérimentation. De même, l’histoire des inventions est parsemée de découvertes accidentelles (la tarte des sœurs Tatin, le Velcro ou le Viagra).

    Que ceux qui pourraient voir dans Les Vertus de l’Échec un essai plombant, abandonnez cette idée. Charles Pépin insuffle une grande bouffée d’optimisme. Un sportif résume sans doute le mieux cet art de surfer sur l’échec pour réussir. Stanislas Wawrinka, nous dit l’auteur, a tatoué sur lui une citation éloquente de Samuel Beckett : "Déjà essayé. Déjà échoué. Peu importe. Essaie encore. Échoue encore. Échoue mieux."

    Charles Pépin, Les Vertus de l’Échec, éd. Allary, 2016, 256 p.

  • Bientôt, des changements sur ce blog

    Pin it!

    Le bloggeur vous annonce des changements prochains sur ce blog. 

    Restez à l'écoute.

  • Coup de projecteur de Fattorius sur mon éditeur et sur le bloggeur

    Pin it!

    Le bloggueur Fattorius fait un coup de projecteur sur notre éditeur ainsi que sur mon premier polar publié, Il n'y a pas de Requins dans la Loire. Voici le lien de cet article : http://fattorius.over-blog.com/2013/11/une-publicit%C3%A9-pour-mon-%C3%A9diteur.html.

    Merci à Fattorius !

  • Présentation vidéo des éditions de la Plume Noire

    Pin it!

    Retrouvez dans la vidéo ci-dessous une présentation des éditions suisses de la Plume Noire (http://www.editionlaplumenoire.123.fr) où est paru mon polar Il n'y a pas de Requins dans la Loire.

    Dans cette maison d'édition sera publiée mon prochain roman (sortie prévue, sous réserve, courant 2014).

    Lien externe

  • "Il n'y a pas de Requins dans la Loire" (critique)

    Pin it!

    requins

    Retrouvez sur ce lien une nouvelle critique de mon premier roman Il n’y a pas de Requins dans la Loire.

  • Critique du roman de Lucrèce sur le site de la Confrérie des 10001 Pages

    Pin it!
    requins

    Retrouvez sur ce lien une nouvelle critique du roman Mille Milliards de Bisous pour mon Chéri.

  • "Iphigénie d'Europe" versus "Le Grand Retournement"

    Pin it!

    Le film Le Grand Retournement de Gérard Mordillat fait son petit effet dans les médias en raison de sa forme : parler de la crise en alexandrin.

    Il n'est pas anodin de préciser que ce choix artistique n'est pas inédit : en 2007, je publiais une pièce de théâtre, Iphigénie d'Europe qui parlait de mondialisation et d'économie... en alexandrin. Ce livre est encore disponible, uniquement sur Internet.

    Plus de renseignements sur ce lien ou bien sur ce lien. 

  • "Mademoiselle F."

    Pin it!

    colin.jpgCette nouvelle a reçu le 4ème prix au concours Jean-Hugues Oppel de la nouvelle au Salon du Livre de Montargis en 2005.

    Les conditions imposées par le concours stipulaient que la nouvelle devait commencer par une citation imposée ("Elle est sa maîtresse depuis trois ans. Il est fou d'elle" tirée du roman L'inattendu de Charles Juliet) et se terminer par une autre citation ("Je suis fou de joie à l'idée de retrouver demain mon village, ma chienne et mes vaches" tirée de L'Année de l'Éveil de Charles Juliet). L'histoire : le narrateur, un jeune garçon, raconte une histoire d'amour peu ordinaire avec une jeune femme, mademoiselle F. Ce n'est que vers la fin de nouvelle que le lecteur découvrira le contexte de cette "idylle" où l'innocence de l'enfance percute de plein fouet la cruauté du monde adulte.

    Téléchargez la nouvelle ici 

  • Vu sur le plus célèbre des réseaux sociaux

    Pin it!

    lucrece.PNG

  • "Inside The Circle" : un roman collectif européen

    Pin it!

    Inside The Circle.jpgRetrouvez ici ma contribution au roman collectif européen Inside the Circle.

    Ce roman, commencé fin 2011 et écrit en plusieurs langues (français, anglais, allemand, etc.), est publié pour l'instant uniquement en ligne à cette adresse : http://epowritingclub.wordpress.com/inside-the-circle.

    Le chapitre que je publie (sous le pseudonyme de Victor) s'intitule : "De qui Maagal est-il le nom ?" Pour ceux qui n'auraient pas suivi cette aventure littéraire, Inside the Circle a pour point de départ une histoire de manipulation à l'échelle internationale dans lequel l'Internet joue un rôle majeur. Derrière ce complot se cacherait un étrange individu prénommé Maagal. Au moment où mon chapitre commence, cet homme est enfermé dans un hôpital psychiatrique à Hambourg.

    Découvrez ma contribution à ce roman collectif ici.

     

  • "Mille Milliards de Bisous pour mon Chéri"

    Pin it!

    Lucrece.jpgSous forme de  fausses confidences, Mille Milliards de Bisous pour mon Chéri raconte une liaison amoureuse entre une adolescente et un adulte de vingt ans son aîné. La narratrice, Lucrèce, 17 ans, « Lolita contemporaine », raconte à la première personne cette brève histoire avec son langage naturel et vivant. Maniant l’ironie et la vanne sans complexe, Lucrèce nous fait entrer dans son propre univers autant que dans celui de la « comédie humaine des adultes ». Et, de ce point de vue, elle apprend très vite…

    Rendez-vous également sur le blog de Lucrèce

  • "Il n'y a pas de Requins dans la Loire"

    Pin it!

    Il n'y a pas de requins dans la Loire Couv.2.pngAujourd'hui sort mon premier roman Il n'y a pas de Requins dans la Loire, aux éditions de la Plume noire, une petite maison d'édition suisse spécialisée dans le polar.

    Il s'agit de l'aboutissement de plusieurs années de travail sur un texte qui a fait l'objet de pas moins de cinq versions différentes.

    L'histoire :

    Venu tout droit de Paris, Daniel Mouret, modeste clerc de notaire, s’installe avec sa femme Sonia à Gien. Il est bien décidé à faire carrière dans cette petite ville du Loiret. Le tragique naufrage d’un chaland donne inopportunément un coup de pouce à son ambition. Le couple caresse un autre rêve : s’installer dans une maison à la campagne. Une occasion en or se présente : un notable charismatique propose aux Mouret l’achat de « Belle Rive », une grande propriété sur les bords de Loire. Seul hic à cette « affaire du siècle » : une vieille dame y vit toujours et n’est pas décidée à partir. Le vendeur promet cependant aux Mouret de remédier à cette difficulté. Quelques mois plus tard, la locataire gênante n’est plus un problème…

    Roman noir autant que portrait d’une petite société avide de réussite sociale, Il n’y a pas de requins dans la Loire tisse autour de personnages aux lourds secrets une intrigue hitchcockienne qui se révèle dans les toutes dernières pages.

    Consultez les premières pages de ce roman ici

    Pour en savoir plus, cliquez ici.

    Pour commander ce livre, c'est ici.

  • Mon nouveau site

    Pin it!

    Un nouveau site Internet consacré à Bruno Chiron est consultable à cette adresse : http://brunochiron.wordpress.com

  • Bibliographie

    Pin it!

    livre,littérature,publication,éditeur,éditions,manuscrit

    MILLE MILLIARDS DE BISOUS POUR MON CHÉRI

    roman

    Éd. Edilivre, Paris, 14,50 €

    Les confidences de Lucrèce. Qui est Lucrèce ? Une adolescente d'aujourd'hui :  17 ans, pas froid aux yeux, le sens de la vanne, passionnée de mode et de cinéma et un regard acéré sur le monde des adultes. Un monde qui est en  fait restreint à celui de ses parents, jusqu'au jour où...

    Commandez en cliquant ici

      

    Il n'y a pas de requins dans la Loire Couv.2.png

    Il N'Y A PAS DE REQUINS DANS LA LOIRE

    roman

    Éd. La Plume noire, Broc, Suisse, 19 €

    Un premier roman hitchcockien. Polar autour de la Loire, avec une vieille dame bien gênante dont la disparition arrange beaucoup trop de monde. Machiavélique.  

    Commandez en cliquant ici

     

    Iphigénie couverture.JPGIPHIGÉNIE D'EUROPE (POSSÉDANTS ET POSSÉDÉS)

    théâtre

    Éd. Le Manuscrit, n°10246, Paris, 2007, 14,90 €

    Une pièce de théâtre baroque sur l'économie, la mondialisation et les délocalisations. Une oeuvre d'actualité en ces temps de crises économique et financière.

    Commandez en cliquant ici

     

     

    Fabuleuses couverture.JPGLES FABULEUSES

    fables

    Éd. Le Manuscrit, n°1662, Paris, 2001, 11,90 €

    25 fables animalières à mi-chemin entre Jean de La Fontaine et George Orwell.

    Commandez en cliquant ici

     

  • "Iphigénie d'Europe"

    Pin it!

    iph5.JPG

    Publication en septembre 2007 d'Iphigénie d'Europe, la première pièce de théâtre que j'ai publiée ; et en plus, ce n'est pas à compte d'auteur !

    Un livre plus que jamais d'actualité avec la crise financière et économique !

    Au départ d'Iphigénie d’Europe il y a eu un défi : celui d’écrire une pièce de théâtre burlesque en vers de douze pieds sur un sujet très actuel : le libéralisme économique et la mondialisation.

    Ce postulat de départ n’est pas si étonnant qu’il n’y paraît : les drames de Racine ou de Corneille n’ont-ils pas pour toile de fond une guerre ? Et aujourd’hui la mondialisation n’est-elle pas une forme de guerre, moins sanglante certes mais tout aussi brutale ?

    Le mythe de la Guerre de Troie a été choisi comme modèle pour cette tragi-comédie.

    Iphigénie d’Europe se déroule de nos jours dans une entreprise informatique. Achille, son président, se voit proposer la veille de son mariage avec Hélène une alliance avec un de ses concurrents Jan Patrocle. L’objectif est in fine de conquérir le marché chinois. Hésitant d’abord, Achille finira, sous la pression d’Hélène, par accepter une fusion amicale. Ce sera le départ d’une catastrophe qui balaiera sur son passage destins, rêves et espoirs. Emportés par la fièvre de l’argent et du pouvoir, à l’époque du libéralisme triomphant, chaque personnage montrera finalement son vrai visage : le visage de ce que l'on pourrait nommer "des animaux économiques" !

    a15d453a3620231c1f53ef51fb3733ef.jpgAu cœur de cette lutte, il y a aussi un double triangle amoureux – Achille-Hélène-Jan Patrocle d'une part et Hélène-Iphigénie-Ulysse d'autre part – triangle dans lequel l’argent est l’épicentre.

    Cette tragi-comédie est autant une réécriture de la Guerre de Troie qu'un hommage au théâtre, hommage où le pastiche n’est jamais très loin : de la tragédie classique au théâtre de l’absurde en passant par la comédie musicale, la poésie homérique, la création contemporaine (Joyce, Beckett ou Pinget), la danse ou la farce. Le chant épique côtoie la comptine et la lamentation amoureuse peut surgir après une déclaration des plus prosaïques, sur une recette de cuisine par exemple.

    Iphigénie d’Europe a été commencée en octobre 2003 et terminée en 2007.

    Iphigénie d’Europe est publiée chez Manuscrit.com