Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

théâtre

  • Au-delà de cette limite, votre bracelet n’est plus valable

    C’est à un lieu atypique que s’intéresse cette chronique : le Sweet Paradise, joliment nommé "bar à fantasmes". Cet endroit est présenté comme "un espace bienveillant où chacun peut librement exprimer ses désirs, loin de tout jugement" et où l'érotisme et la sensualité règnent en maître. Sweet Paradise a une ligne claire : les fantasmes et leur réalisation. Deux salles existent, dont une est dédiée aux spectacles.

    Le projet artistique "Sweet Experience" propose à partir du 15 septembre la première pièce de théâtre de Flore Cherry, Le plus beau jour (de votre vie), mis en scène par Arthur Vernon. Journaliste, responsable éditoriale à Union et chroniqueuse radio à Sud Radio, Flore Cherry est également auteure. Nous en avions déjà parlé sur Bla Bla Blog. Elle se lance aujourd’hui dans le théâtre avec cette comédie amoureuse et loufoque qui réutilise à sa manière les ficelles du vaudeville, avec une bonne dose d’impertinence et de sensualité. 

    Faire en sorte que son mariage soit bien le plus beau jour de sa vie

    Quelques mots sur l'histoire. Rose-Marie se marie mais n'a jamais connu l'orgasme. Après avoir révélé ce problème gênant à sa sœur et sa mère, toute la famille décide d’ aider Rose-Marie et faire en sorte que son mariage soit bien le plus beau jour de sa vie.

    Le public est mis à contribution pour guider la jeune femme dans cette quête personnelle et sensuelle. L’interactivité est au cœur de la comédie de Flore Cherry : avant de rentrer sur scène, chaque spectateur et spectatrice peut choisir le niveau d’interactivité à l’aide d’un bracelet : bracelet bleu, vous restez un simple spectateur observateur ; bracelet jaune, vous assistez activement Rose-Marie dans sa quête ; bracelet rouge, vous n'avez aucune limite et vous êtes prêt à tout pour aider Rose-Marie. Voilà qui promet d'épicer chacune des représentations !

    Flore Cherry et le Sweet Paradise, dont elle est la cofondatrice, promet un spectacle alliant le théâtre, la sensualité, l’intimité et l’humour. On n'en doute pas une seule seconde. 

    Le plus beau jour (de votre vie) est sur scène au Sweet Paradise (Paris, 2e) à partir du 15 décembre, chaque mercredi et samedi à 20h30. Pour personnes majeures et public averti.

    Flore Cherry, Le plus beau jour (de votre vie), Sweet Paradise
    12 rue Marie Stuart (Paris, 2e)
    À partir du 15 septembre
    Les mercredis et samedis à 20h30
    https://www.sweetparadiseparis.com
    https://www.facebook.com/SweetParadiseParis
    https://www.facebook.com/flore.cerise
    @Flore_Cherry

    Voir aussi : "Union TV : un nouveau média pour une nouvelle révolution sexuelle"
    "L’art d’être polisson"

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez, twittez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

  • Le père Noël est toujours une ordure (y compris durant l’été 2021)

    Il y a au moins deux raisons de parler de cette version 2021 du Père Noël est une Ordure, la célèbre pièce de théâtre créée en 1979 par la Troupe du Splendid. La première tient aux circonstances du moment : la crise sanitaire tend à se calmer – sans pour autant s’arrêter – ce qui donne aux théâtres l’occasion de rouvrir leurs portes. La seconde tient à cette comédie archiconnue et que la Troupe Saynète et sans bavure revigore avec aplomb et plaisir. Les comédiens se sont appropriés ce désormais classique de la scène grâce à des personnages revisités, un décor haut en couleur et le choix de la fantaisie au détriment du message dramatique.

    Un soir de Noël, à la permanence téléphonique parisienne de l’association SOS Détresse Amitié, des bénévoles sont perturbés par l’arrivée de personnages marginaux et farfelus, qui provoquent des catastrophes en chaîne. Au fil de la soirée, Pierre Mortez et Thérèse, les permanents de SOS Détresse Amitié ce soir-là reçoivent tour à tour la visite de leur voisin yougoslave Monsieur Preskovitch, qui leur présente des spécialités gastronomiques (et infectes) de son pays, de Katia, un travesti homosexuel désespéré, de Josette (dite Zézette) la "petite protégée" de Thérèse, ainsi que de Félix, le fiancé miteux de Josette (violent envers Josette et voleur invétéré) déguisé en Père Noël, sans oublier les coups de fil récurrents d'un obsédé sexuel.

    Créé en 2010 par Farid Omri, le Théâtre Montorgueil a été rebaptisé en janvier 2020 Comédie Montorgueil (Paris 2e) , sous la direction d’Eric Marquis qui dirige également plusieurs salles en Belgique.

    Le Père Noël est une Ordure a rencontré un succès unanime et immédiat, lors des quelques représentations au Théo Théâtre, stoppées net suite aux conséquences liées au COVID 19. Il reprend cet été à la Comédie Montorgueil, pour le plus grand plaisir de tous. 

    Le Père Noël est une Ordure, comédie française créée par la troupe du Splendid, Troupe Saynète et sans bavure, avec (en alternance) Deniz Atay, Olivier Bauwens, Laetitia Bonmartel, Alexan Bidou,
    Florine Célestin, Isabelle Degraeve, Stéphane Deleau, Alexandre Guédé, Arnaud Kob,
    Sébastien Lumbreras, Arnaud Patron, Mathilde Serre et Stéphane Theron
    Comédie Montorgueil, représentations à partir du Samedi 3 Juillet 2021 à 21h 30
    Fermeture en août puis reprise des représentations le Samedi 18 Septembre 2021 
    Comédie Montorgueil
    3 rue du Sentier
    75002 Paris
    https://comediemontorgueil.com
    https://www.facebook.com/sayneteetsansbavure

    Voir aussi : "Épouser une sotte pour n'être point un sot"

    Crédit photo : Florine Célestin

    théâtre,le père noël est une ordure,montorgueil,splendid,troupe saynète et sans bavure,deniz atay,olivier bauwens,laetitia bonmartel,alexan bidou,florine célestin,isabelle degraeve,stéphane deleau,alexandre guédé,arnaud kob,sébastien lumbreras,arnaud patron,mathilde serre,stéphane theron

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez, twittez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

  • La Quincaillerie, en vrac

    La Quincaillerie des Herbiers en Vendée rouvre bientôt ses rideaux. Pour cette reprise tant attendue, la toute nouvelle terrasse ouvrira le 3 juin et les spectacles reprendront le 11 juin.

    La programmation de ce lieu unique en son genre se précise. Parmi la programmation, il faut absolument citer Amaia et sa Pièce unique. Ce one woman show promet, comme son nom l’indique, une soirée mémorable mêlant sketchs envolés, engagements, humour et moments décalés où il est autant question de housse de couette que de Bauhaus, de féminisme ou de Nietzsche. Rien que ça.

    Cette "pièce unique" aura lieu les 25 et 26 juin prochain à La Quincaillerie, aux Herbiers (85). Ne ratez pas non plus le reste de la programmation de La Quincaillerie. 

    La Quincaillerie, Les Herbiers (85)
    Amaia et sa Pièce unique, les 18 et 19 juin 2021
    1 rue de la Bienfaisance
    85500 Les Herbiers
    https://www.theatrelaquincaillerie.fr
    https://www.facebook.com/theatrelaquincaillerie

    https://amaiashow.fr
    https://www.facebook.com/amaiashow

    Voir aussi : "La Quincaillerie improvise avant son ouverture"

    © Amaia – La Quincaillerie

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez, twittez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

  • Iphigénie d’Europe

    mes publications mes créations,théâtre,drame,iphigénie,europe,libéralismeAu départ d'Iphigénie d’Europe il y a eu un défi : écrire une pièce de théâtre burlesque en vers de douze pieds sur un sujet très actuel : le libéralisme économique et la mondialisation.

    Ce postulat de départ n’est pas si étonnant qu’il n’y paraît : les drames de Racine ou de Corneille n’ont-ils pas pour toile de fond une guerre ? Et aujourd’hui la mondialisation n’est-elle pas une forme de guerre, moins sanglante certes mais tout aussi brutale ?

    Le mythe de la Guerre de Troie a été choisi comme modèle pour cette tragi-comédie.

    Iphigénie d’Europe se déroule de nos jours dans une entreprise informatique. Achille, son président, se voit proposer la veille de son mariage avec Hélène une alliance avec un de ses concurrents Jan Patrocle. L’objectif est in fine de conquérir le marché chinois. Hésitant d’abord, Achille finira, sous la pression d’Hélène, par accepter une fusion amicale. Ce sera le départ d’une catastrophe qui balaiera sur son passage destins, rêves et espoirs. Emportés par la fièvre de l’argent et du pouvoir, à l’époque du libéralisme triomphant, chaque personnage montrera finalement son vrai visage : le visage de ce que l'on pourrait nommer "des animaux économiques" !

    Au cœur de cette lutte, il y a aussi un double triangle amoureux – Achille-Hélène-Jan Patrocle d'une part et Hélène-Iphigénie-Ulysse d'autre part – triangle dans lequel l’argent est l’épicentre.

    Cette tragi-comédie est autant une réécriture de la Guerre de Troie qu'un hommage au théâtre, hommage où le pastiche n’est jamais très loin : de la tragédie classique au théâtre de l’absurde en passant par la comédie musicale, la poésie homérique, la création contemporaine (Joyce, Beckett ou Pinget), la danse ou la farce. Le chant épique côtoie la comptine et la lamentation amoureuse peut surgir après une déclaration des plus prosaïques, sur une recette de cuisine par exemple.

    Bruno Chiron, Iphigénie d'Europe. Manuscrit.com, 2007, 165 p.
    http://www.manuscrit.com/book.aspx?id=10246
     
    Voir aussi : "« Rock'n'Love » d'Arsène K., toujours disponible »"
    "Les publications du blogger"
    "Les Fabuleuses"

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez, twittez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

  • La Quincaillerie en mode live et confiné

    Cela se passera le mercredi 11 novembre à La Quincaillerie... Ou, plutôt : non.  Crise sanitaire oblige, ce sera sur Internet. Au grand dam des artistes et de tout ce que la France compte de professionnels ou amateurs en spectacle, le nouveau café-théâtre de la cité vendéenne doit fermer ses portes, lui aussi, mais il ne s’arrête pas pour autant.

    La troupe locale Tricot Combo s’adapte et proposera un téléspectacle en live le mercredi 11 novembre à 19h30 depuis La Quincaillerie. Une soirée théâtre depuis son canapé, avec plaid, apéro et lumières tamisées ? Et pourquoi pas ? La représentation se produira sur la scène du café-théâtre des Herbiers et sera diffusée en direct live sur les réseaux sociaux de La Quincaillerie.

    Pour cette e-aventure théâtrale du 11 novembre, Les quatre compères du Tricot Combo promettent d’embarquer le public dans un univers aussi chaleureux que leur tricot de laine bariolé. Ils ne perdent pas de vue leur mission : trouver le meilleur public au monde. Rien que ça. Musiciens, comédiens, chanteurs… Inclassables, universels, Tricot Combo régale "large" avec une panoplie de gags improbables.

    Ce sera à découvrir à la maison… depuis la Quincaillerie des Herbiers.

    Tricot combo Live à La Quincaillerie des Herbiers (85)
    Mercredi 11 novembre, 19H30 en live
    https://www.billetweb.fr/tricot-combo-en-live-a-la-quincaillerie
    https://www.theatrelaquincaillerie.fr

    © Les photos de Vio

    Voir aussi : "La Quincaillerie improvise avant son ouverture"

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez, twittez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

    Suivez aussi Arsène K. sur Twitter et Facebook

  • Lignées d’oiseaux

    wajdi mouawad,sylvain diaz,théâtre,palestine,israël

    Il est bien entendu important de parler de théâtre en cette période de crise sanitaire. Et si les scènes restent fermées et confinées, il reste heureusement le livre.

    L’un des meilleurs dramaturges contemporains, Wajdi Mouawad, est l’auteur de Tous des Oiseaux (éd. Babel), l’une de ses œuvres les plus marquantes. Découvrir son drame en texte garde sa puissance, même si évidemment rien ne vaut son adaptation sur scène. Il faut d’emblée préciser que Wajdi Mouawad avait prévu d’emblée que sa pièce soit jouée dans la langue de ses personnages – à savoir en allemand, en anglais, en arabe et en hébreu. Ce grand drame sur le thème du choc des cultures, des générations mais aussi des mémoires a été imaginé au début des années 2000, après les attentats du 11 septembre 2001.

    Tous des Oiseaux commence comme une histoire d’amour à la Roméo et Juliette : Eitan, l’étudiant juif, et Wahida, une jeune Palestinienne, se rencontrent dans une bibliothèque américaine et tombent amoureux. Tout se brise cependant lors d’un voyage au Moyen-Orient : un attentat terroriste palestinien entre Israël et la Jordanie blesse gravement Eitan. C’est dans une chambre d’hôpital que Wahida vient le veiller alors que le jeune homme se trouve entre la vie et la mort. La famille du blessé est prévenue et se dépêche sur les lieux. Les parents et les grands-parents d’Eitan, des juifs vivant en Berlin, rejoignent la jeune Arabe. Au pied du malade, les personnages parlent et s’affrontent autour de leur identité, de leur passé, de leur culture, de l’amour du jeune couple mais aussi des traumatismes et des secrets de famille.

    Pièce de l’universalité à plus d’un titre

    Wajdi Mouawad a diviser son drame en quatre actes – "Oiseau de beauté", "Oiseau du hasard", "Oiseau de malheur" et "Oiseau amphibie". Des oiseaux qui sont aussi dans le titre de la pièce. Ces oiseaux perdus sont ces personnages déracinés et meurtris par leur passé – ici, la Shoah ; là, les guerres israélo-palestiniennes – qu’Etgar, le grand-père, énonce ainsi : "J’étais le dernier d’une lignée d’oiseaux sans port, sans branche, sans rien, moi le petit survivant." L’apparition à la fin de la pièce de Wazzân, personnage historique apparaissant tel un fantôme, déclame un conte animalier dans lequel un oiseau se fait amphibie pour se fondre parmi les poissons, ces étrangers ("Je suis l’un des vôtres").

    Pièce de l’universalité à plus d’un titre, Tous des Oiseaux entend dépasser l’idée de séparation entre cultures. Wajdi Mouawad a fait le choix de ne pas rester sur cette histoire d’amour entre un Juif et une Arabe, mais d’invoquer les liens familiaux, les aïeux mais aussi les passés. Dans la postface, Sylvain Diaz insiste sur l’importance du dialogue pour "être à l’écoute de ce [que l’ennemi] éprouve… Il ne s’agit pas d’aller contre lui mais d’« aller vers »." En faisant en sorte que chacun des personnages fasse une route douloureuse vers sa propre identité, à travers une tragédie se fragmentant en scènes mêlant des lieux et des scènes différentes, Wajdi Mouawad compose une œuvre symphonique de chair et de sang. Cruelle et formidablement humaine.

    Wajdi Mouawad, Tous des Oiseaux, drame en quatre actes
    Postface de Sylvain Diaz, 2018, éd. Babel, 179 p.
    http://www.wajdimouawad.fr
    https://www.colline.fr/spectacles/tous-des-oiseaux

    Voir aussi : "Dieu, quels humains !"

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez, twittez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

    Suivez aussi Arsène K. sur Twitter et Facebook

  • La Quincaillerie improvise avant son ouverture

    Il reste un peu plus de 50 jours avant l’ouverture de La Quincaillerie, le bar-théâtre des Herbiers (85).

    En attendant cet événement local très attendu, la nouvelle scène vendéenne (en soi un véritable pari en cette période de crise sanitaire) sera étrennée par Alix, une comédienne qui a fait ses premiers pas sur la scène d’un café-théâtre parisien. Les 11 et 18 juillet, accompagnée de son acolyte Amandine, elle donnera rendez-vous aux adultes et aux enfants accompagnés, pour deux séances d’improvisation théâtrale.

    Mais pourquoi avoir choisi de se produire à La Quincaillerie, dans cette petite ville des Herbiers ? À une heure de Nantes et des Sables d’Olonne, et à 7 minutes du parc du Puy du Fou, le centre-ville des Herbiers est un lieu de passage important. On peut parier que le futur bar-théâtre saura trouver sa place et son public.

    Le nom du nouveau café-théâtre vendéen a été choisi en hommage au tout premier métier qui se pratiquait dans ce local vieux de 100 ans… Quincaillier ou encore marchand de chaussures : on ne sait plus trop, en fait...

    "Comme à la maison"

    Dès ce week-end en tout cas, La Quincaillerie prend vie grâce à Alix de Forville et Amandine Perrin. Entourées de leurs proches, et des proches de leurs proches, les deux amies ont imaginé leur scène de A à Z. Du sol à la dernière bougie allumée sur la table, en passant par les tabourets de bar, elle se sont amusées à recréer l’espace dans ses moindres détails pour que chacun s’y sente "comme à la maison".

    L’art de l’improvisation : voilà l’objectif des deux artistes, qui entendent bien montrer qu’il peut être pratiqué par tout un chacun, seuls, en couple, ou en famille, en week-end ou en vacances. Après un échauffement, des jeux et des exercices pour se rôder, le public se lancera dans des scénettes encadrées de 30 à 45 minutes : les comédiens en herbe auront un joli aperçu de l’improvisation. Et certains – pourquoi pas – pourraient même se trouver une vocation. Les organisatrices promettent des moments uniques de partages… qui se termineront devant un apéro.

    Cela aura lieu à La Quincaillerie des Herbiers les samedi 11 et 18 juillet.

    De septembre à juin, Alix poursuivra ses cours d’improvisation théâtrale pour les adultes uniquement, chaque mardi de 19h à 20h30.

    Alix et Amandine à La Quincaillerie des Herbiers
    Les samedi 11 et 18 juillet 2020, de 11H à 12H30,
    Direction : Alix de Forville et Amandine Perrin
    https://www.theatrelaquincaillerie.fr
    Réservation : dreamteam@theatrelaquincaillerie.fr

    © Les photos de Vio

    Voir aussi : "Rock’n’roll, rouflaquettes, chrome et pin-ups en Bourgogne"

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez, twittez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

    Suivez aussi Arsène K. sur Twitter et Facebook

  • Dieu, quels humains !

    yves caussiol,théâtre,jésus,dieu,désert médical,normandie,théâtre montmartre galabruÉvidemment, faire une chronique sur une pièce de théâtre écrite c’est ne voir qu’un revers d’une médaille : parler d’un texte sans pouvoir évoquer la mise en scène et l’interprétation.

    Come back incognito d’Yves Caussiol, cette "histoire […] plaisante, cocasse, grinçante et pleine d’humour", comme le dit Michel Le Royer de la Comédie française, a été adapté sur planche à Paris au Théâtre Montmartre Galabru. Mais puisqu’une pièce de théâtre est d’abord un texte écrit avant d’être joué, intéressons-nous à cette fable d’Yves Caussiol.

    Dans un village normand, un ancien interne arrive comme le messie pour s’installer dans un cabinet et remplacer un médecin sur le point de partir à la retraite : cela tombe bien car ce nouveau confrère est précisément le messie ! Jésus s’ennuie en effet et veut revoir les hommes malgré les (mauvais) souvenirs dont il garde de son séjour sur terre : "En bas, au moins, il y a de l’action, des guerres. Ici, je ne sers plus à rien, je m’ennuie."

    Réincarné en jeune médecin, sous le nom d’Issa, Jésus découvre la vie d’un cabinet en plein désert médical. Comme abandonné au milieu d’une population de pauvres hères : une secrétaire acariâtre, un agriculteur paralysé – que Jésus, bien entendu, refait marcher – un maréchal-ferrant passablement "vicieux", un enseignant usé, une prostituée et deux agricultrices.

    Une comédie à la fois joyeuse et grinçante

    Aussi perdu que ces habitants, Jésus se débat pour exercer une médecine plus ou moins orthodoxe, et aux méthodes qui, pour le moins, ne laissent personne indifférent. Mais il a surtout cette capacité de discuter et d’écouter avec bienveillance, en dépit de l'incompréhension manifeste entre le Christ et des humains dans ce trou normand... Grâce à Issa/Jésus, les habitants en ressortent bouleversés : "Ah Seigneur ! Vous m’avez exaucé en m’envoyant ce remplaçant. Mes patients seront entre de bonnes mains, je pourrai enfin me reposer", dit son vieux prédécesseur dans un des monologues du dernier acte. Le Fils de Dieu en sortira lui aussi changé, avec d’autres projets pour ces frères humains.

    Il fallait une sacrée audace pour oser proposer une œuvre autour d’une divinité descendant sur terre. Yves Caussiol le fait dans une comédie à la fois joyeuse et grinçante. L’auteur choisit pour décor un lieu qu’il connaît bien : un cabinet au cœur d’un désert médical, lui qui a été dentiste dans le civil avant d’entamer une seconde carrière dans le théâtre, d’abord comme acteur puis comme auteur avec cette première pièce.

    Pour Come back incognito, Yves Caussiol choisit la farce et la fable pour parler de conditions humaines. Les calembours, des jeux de mots ou des quiproquos parsèment une pièce dans laquelle les hommes et les femmes sont des pantins, des clowns ou des caricatures mais aussi des êtres de chair et de sang tour à tour perdus , grossiers, déprimés, misérables ou encore plein d’espoir.

    Il ne reste plus au lecteur que de découvrir ou redécouvrir cette pièce sur scène.

    Yves Caussiol, Come back incognito, éd L’Harmattan, coll. En scène, 2019, 68 p.
    https://caussiolyves.wixsite.com/cbi2019
    https://www.editions-harmattan.fr

    Voir aussi : "Iphigénie d’Europe"

    Soutenez Bla Bla Blog et tenez-vous informés des derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter

    Likez, partagez, twittez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !