Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cinéma

  • Les Carnets de Siegfried

    Les Cramés de la  Bobine présentent à l'Alticiné de Montargis le film Les Carnets de Siegfried. Il sera visible du 11 au 16 avril 2024. Soirée débat le mardi 16 avril à 20 heures 30.

    En 1914, le jeune Siegfried Sassoon, poète en devenir, est enrôlé dans l’armée britannique. De retour du front, révolté par ce qu’il a vu, il devient objecteur de conscience. Ses pamphlets pacifistes lui valent une mise au ban par sa hiérarchie, mais aussi une forme de reconnaissance artistique, lui ouvrant les portes d’une nouvelle vie mondaine. Mais dans cette société du paraître, Siegfried se perd, tiraillé entre les diktats de la conformité et ses désirs de liberté.

    Les Carnets de Siegfried, drame britannique de Terence Davis *
    avec Jack Lowden, Simon Russell Beale, Thom Ashley, 2024, 138 mn

    Titre original Benediction
    scénario : Stéphane Brizé et Marie Drucker 
    https://www.cramesdelabobine.org/spip.php?rubrique1437
    https://www.condor-films.fr/film/les-carnets-de-siegfried

    Voir aussi : "Hors Saison"

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

  • Hors Saison

    Les Cramés de la  Bobine présentent à l'Alticiné de Montargis le film Hors Saison. Il sera visible du 3 au 9 avril 2024. Soirée débat le mardi 9 avril à 20 heures 30.

    Mathieu habite Paris, Alice vit dans une petite cité balnéaire dans l’ouest de la France. Il caresse la cinquantaine, c’est un acteur connu. Elle a dépassé la quarantaine, elle est professeure de piano. Ils se sont aimés il y a une quinzaine d’années. Puis séparés. Depuis, le temps est passé, chacun a suivi sa route et les plaies se sont refermées peu à peu. Quand Mathieu vient diluer sa mélancolie dans les bains à remous d’une thalasso, il retrouve Alice par hasard.

    Hors Saison, mélo français de Stéphane Brizé
    avec Guillaume Canet, Alba Rohrwacher et Sharif Andoura, 2024, 115 mn 

    scénario : Stéphane Brizé et Marie Drucker 
    https://www.cramesdelabobine.org/spip.php?rubrique1435
    https://www.unifrance.org/film/57229/hors-saison

    Voir aussi : "Un été afghan"

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

  • Un été afghan

    Les Cramés de la  Bobine présentent à l'Alticiné de Montargis le film Un été afghan. Il sera visible du 3 au 9 avril 2024. Soirée débat le lundi 8 avril à 20 heures 30.

    En 1960, le cinéaste James Ivory s’est rendu en Afghanistan pour tourner des scènes destinées à un film documentaire. Le film n’a jamais été réalisé, et les images sont restées enfermées dans une malle pendant 60 ans. En 2022, à l’âge de 94 ans, il a décidé de se plonger dans ce matériel unique pour se remémorer sa jeunesse et comprendre ainsi comment ce voyage improbable loin de sa petite ville américaine de l’Oregon a contribué à former le célèbre cinéaste qu’il est devenu.

    Un été afghan, documentaire américain de James Ivory, 2024, 72 mn
    Titre original : A Cooler Climate
    https://www.cramesdelabobine.org/spip.php?rubrique1438
    https://carlottafilms.com/films/un-ete-afghan

    Voir aussi : "Nuit noire en Anatolie"

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

  • Nuit noire en Anatolie

    Les Cramés de la  Bobine présentent à l'Alticiné de Montargis le film Une nuit en Anatolie. Il sera visible du 27 mars au 2 avril 2024. Soirée débat le mardi 2 avril à 20 heures 30.

    Ishak vit seul dans la province d’Anatolie et gagne sa vie en jouant du luth dans une boîte de nuit. Un jour, il doit se rendre au chevet de sa mère dans son village natal qu’il a dû quitter subitement 7 ans auparavant. De retour dans son village Ishak est alors confronté à l’hostilité de tous ainsi qu’aux tourments de son propre passé.

    Nuit noire en Anatolie, drame turc d’Özcan Alper
    avec Berkay Ateş, Taner Birsel, Sibel Kekilli, 2024, 154 mn
    Scénario : Özcan Alper et Murat Uyurkulak
    https://www.cramesdelabobine.org/spip.php?rubrique1436
    https://www.outplayfilms.com/video/nuit-noire-en-anatolie

    Voir aussi : "Inchallah un fils"

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

  • Inchallah un fils

    Les Cramés de la  Bobine présentent à l'Alticiné de Montargis le film Inchallah un fils. Il sera visible du 21 au 26 mars 2024. Soirée débat le mardi 26 mars à 20 heures 30.

    Jordanie, de nos jours. Après la mort soudaine de son mari, Nawal, 30 ans, doit se battre pour sa part d’héritage, afin de sauver sa fille et sa maison, dans une société où avoir un fils changerait la donne.

    Inchallah un fils, drame jordanien d’Amjad Al Rasheed
    Avec Mouna Hawa, Seleena Rababah et Haitham Omari, 2024, 113 mn
    Scénario : Amjad Al Rasheed et Rula Nasser
    https://www.cramesdelabobine.org/spip.php?rubrique1434
    http://distrib.pyramidefilms.com

    Voir aussi : "Mon nom est Personne"

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

  • Mon nom est Personne

    Les Cramés de la  Bobine présentent à l'Alticiné de Montargis le film Mon nom est Personne. Il sera visible du 20 au 26 mars 2024. Soirée débat le dimanche 24 mars à 20 heures 30.

    En 1895, une bande de 150 tueurs, "La Horde sauvage", fait régner la terreur à travers plusieurs Etats. Sullivan (Jean Martin), ex-aventurier sans scrupule, tueur à gages, chercheur d’or et voleur, propriétaire d’une mine d’or, s’est associé avec la Horde pour écouler l’or volé par les bandits en faisant croire que leur butin provient officiellement de la mine. Il donne en outre l’ordre de faire abattre l’un de ses anciens complices, William Beauregard, le frère du célèbre pistolero Jack Beauregard (Henry Fonda). Il engage alors Personne (Terence Hill), une gâchette particulièrement redoutable.

    Mon nom est Personne, western italo-germano-français de Tonino Valerii
    Avec Henry Fonda, Terence Hill, Jean Martin, 1973, 116 mn
    https://www.cramesdelabobine.org/spip.php?rubrique1398
     
    Voir aussi : "L’Empire"

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

  • Le 102e siècle sera religieux ou ne sera pas

    La deuxième partie de Dune, avec toujours Denis Villeneuve à la réalisation, sortait en ce début d’année, trois ans après le premier opus qui laissait Paul Atréide et sa mère en compagnie des Fremen, une peuplade indigène de la planète Arrakis, connue pour son paysage désertique, sa chaleur insupportable, ses vers des sables et aussi son épice, une substance rare aux pouvoirs nombreux. La précieuse épice convoitée par l’Empire de Padishah Shaddam IV pour permettre les voyages spatiaux. Ajoutez à cela des Maisons aristocrates concurrentes (les Atréides, du jeune Paul et les Harkonnen se vouent une haine mutuelle), l’ordre religieux féminin des Bene Gesserit et des planètes innombrables soumises à un Empire impitoyable.

    Voilà donc, dans ce Dune II, Paul Atréide et sa mère Dame Jessica aux mains des Fremen, la peuplade des sables, des hommes et des femmes aux yeux bleus – à cause de la fameuse épice. Otages précieux ou alliés de circonstances ? Peut-être les deux. Jessica, la mère de Paul et membre des Bene Gesserit a la révélation que son fils pourrait bien accomplir la prophétie d’un messie espéré.

    Il est vrai que bon nombre de Fremen voit en Paul un guide qui les conduira vers un jihad, une guerre sainte. Chani, une jeune femme du désert, observe avec attention, fascination et néanmoins un œil critique, ce brillant et ambitieux étranger. Les deux se rapprochent pendant que la Maison des Harkonnen lance une opération sur la planète des sables, avec un redoutable héritier, le jeune et "sociopathe" Feyd-Rautha.

    Le couple Paul/Timothée Chalamet-Chani/Zendaya dominent le film

    La première partie de Dune avait patiemment installé les personnages et les paysages – dans tous les sens du terme. Les stratégies et la politique devenaient un conflit violent avec, pour enjeu, une épice et une production industrielle, source de richesse et de domination.

    Dans cette deuxième partie, s’ajoute un facteur puissant : la religion. On y parle de jihad, de prophéties, de rituels, d’un messie divin, de prières, de textes sacrés (les tatouages de Jessica offrent des images marquantes). Les coutumes et les traditions des Fremen sont décrites et montrées avec soin. En choisissant de filmer les scènes sur la planète Dune en images réelles, Denis Villeneuve a pris le parti du réalisme, bien décidé à faire de ce deuxième opus un film qui nous parlerait à nous, hommes et femmes du XXIe siècle.

    Le 102e siècle, lui, est flagrant dans les séquences avec les Harkonen, et en premier lieu le Baron Vladimir Harkonnen et ses neveux Rabban et Feyd-Rautha. Décors froids et sombres, images numériques, travaux sur les couleurs (le fameux blanc de la scène des arènes) viennent en contrepoint aux séquences naturelles, à la lumière éclatante et aux couleurs chaudes d’Arrakis.

    Le couple Paul/Timothée Chalamet-Chani/Zendaya dominent le film. Mais à côté, il y a ces personnages secondaires incroyables, à commencer par Rebecca Ferguson dans le rôle de Dame Jessica (formidable!) et Austin Butler dans celui de Feyd-Rautha, présent avant tout dans deux scènes de combats appelés à devenir cultes. Ajoutons à cela des acteurs et actrices prestigieux, que ce soit Josh Brolin, Florence Pugh, Christopher Walken, Léa Seydoux, Javier Bardem, Stellan Skarsgård et Charlotte Rampling.

    Impressionnant, ambitieux, culte, et avec un fin à la fois cruelle et ouverte, ce Dune en deux parties invite à un troisième opus. On nous promet qu’il sera tourné. Chic.      

    Dune : Deuxième Partie, science-fiction américano-canadienne de Denis Villeneuve,
    avec Timothée Chalamet, Zendaya, Rebecca Ferguson,
    Josh Brolin, Austin Butler et Florence Pugh, 2024, 166 mn

    https://newsroom.warnerbros.fr

    Voir aussi : "Épicé"

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

  • L’Empire

    Les Cramés de la  Bobine présentent à l'Alticiné de Montargis le film L’Empire. Il sera visible du 13 au 19 mars 2024. Soirée débat le mardi 19 mars à 20 heures 30.

    Entre Ma Loute et La Vie de Jésus, entre le ciel et la terre, Bruno Dumont nous offre une vision caustique, cruelle et déjantée de La Guerre des étoiles.

    L’Empire, science-fiction français de Bruno Dumont
    avec Lyna Khoudri, Anamaria Vartolomei, Camille Cottin, 2024, 110 mn
    https://www.cramesdelabobine.org/spip.php?rubrique1430
    https://www.arpselection.com/film/lempire

    Voir aussi : "Le Titien, l’empire des couleurs"

     

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !