Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Vous reprendrez bien un peu de fantasy ?

    Pin it!

    92305233.png"Fantasy à la Carte" : le nom de ce blog résume bien l'objectif de ce site consacré à un genre qui a su se faire apprécier d'un large public : dresser une carte la plus complète de l'univers de la fantasy (et d'abord de la fantasy en littérature). 

    Ce site, animé par deux blogueuses, propose deux entrées principales  : une par date ("Archives") et une par thème ("Catégories"). Grâce à cette dernière, un panorama synthétique de la fantasy est dressé. L'internaute y trouvera des  sources, des références d’œuvres, des portraits d'auteurs, des illustrations et un découpage par sous-parties ("les classiques", "les pionniers", "les prometteurs"...). 

    On trouvera également dans Fantasy à la Carte des critiques de livres qui viennent régulièrement alimenter ce blog, critiques qui sont autant des idées de lectures.

    Fantasy à la Carte est loin d'être le seul site consacré à ce genre populaire et passionnant mais il reste sans doute l'un des plus ambitieux. Encore jeune (il a quelques mois d'existence seulement) et donc loin d'être complet, il mérite d'être suivi avec intérêt.

    http://fantasyalacarte.canalblog.com 

  • Groodtniques

    Pin it!

    groodt.jpgVous ne le savez sûrement pas, et si vous le savez c'est que vous devez passer plus de temps à regarder la télévision qu'à lire, mais Stéphane de Groodt croûte grâce à des Groodt-niques sur Canal Plus...

    Ce livre rassemble une cinquantaine de portraits de célébrités : de Benoît XVI à Nicolas Sarkozy en passant par Zahia et Obama, ces chroniques sont l'occasion de multiplier jeux de mots et calembours dignes des meilleurs textes de Raymond Devos ou de Bobby Lapointe. Ces chroniques sont souvent très bien vues, d'une folle drôlerie. Comme le dit le génial Belge : elles permettent de conduire sa plume "aux quatre coins du monde, aux six côtés de l'hexagone, aux plus hauts sommets des profondeurs... pour des rencontres aussi sûres que réalistes, aussi curieuses que rieuses."

    Idéal pour les jours de cafards !

    Stéphane de Groodt, Voyages en Absurdie, éd. Plon, 200 p.

     

  • Concerto pour piano seul

    Pin it!

    Le deuxième concerto pour piano de Rachmaninov est souvent considéré comme un des summums du répertoire pour clavier, en raison de sa virtuosité. 

    C'est sur Internet que la pianiste Valentina Lisitsa s'est fait connaître grâce à une interprétation rarement vue et entendue de ce concerto pour piano puisque, à défaut d'orchestre pour l'accompagner, elle l'interprète seul. Un véritable exploit, tant cette oeuvre est riche en couleurs et en variations. 

    On peut ne pas être sensible à la facture un peu désuète de ce film mais sûrement pas au tour de force de Valentina Lisitsa qui a pris en main un "Everest" de la musique classique avec audace et conviction.

    Egalement visible sur Youtube, le deuxième mouvement et le dernier mouvement.

  • Une histoire, une histoire, une histoire...

    Pin it!

    Raconte_moi_ l'histoire.jpgL'Histoire n'est pas forcément cette matière ennuyeuse, bourrée de dates, de tableaux généalogiques, de cartes incompréhensibles ou de batailles en veux-tu en voilà ! La preuve ? Le blog Raconte-moi l'histoire, intelligent et impertinent, qui nous propose de visiter les périodes de notre Histoire, de l'Antiquité au XIXème siècle. 

    Ce site est l'oeuvre d'une jeune blogueuse, Marine, qui affirme aimer "beaucoup l'histoire et encore plus dire des gros-mots" (sic). Depuis 2013, elle choisit de nous parler de personnages, de faits de civilisations et d'événements aussi variés que le roi Dagobert, la peine de mort, Frédégonde (la serial killer mérovingienne), le procès de Fouquet ou encore la vie ouvrière au XIXe siècle. 

    Ici, pas de chroniques longues comme le bras et ennuyeuses mais des articles virevoltants aux sujets souvent légers, truffés de bons mots, de digressions et surtout documentés et illustrés avec soin (un certain nombre d'illustrations sont l'oeuvre de l'auteur elle-même).

    L'internaute, tutoyé tout au long de ces chroniques, a la sensation de ne pas être dans un cours mais plutôt d'écouter une amie lui parler simplement de la grande Histoire et des petites histoires. Le tout dans un style moderne qui ne lésine pas sur les expressions populaires - et djeuns. 

    Voici un petit extrait représentatif pour vous mettre l'eau à la bouche (billet "On rigole pas chez les Romains : peine de mort et autres châtiments qui font mal") :

    "Le culeus, imagine, t’as tué ton père, ou ta mère, ou les deux. Déjà, c’est pas bien malin, t’avais qu’à te barrer de la maison s’ils te gonflaient. Mais c’est trop tard, et en plus tu te fais pécho. On va te punir. Dans un premier temps tu es fouetté jusqu’au sang sur la place publique, t’en ressors bien amoché mais t’es encore en vie, c’était plutôt pour le spectacle. Le sang qui jaillit de ton corps à chaque coup de fouet, moi perso, j’adore..." 

    C'est ton blog que l'on adore, Marine !

    http://www.racontemoilhistoire.com

  • Tel est pris qui croyait prendre

    Pin it!

    97834818_o.jpgNous avons tous reçu ce genre de spams dans nos boîtes mails : un correspondant mystérieux - le plus souvent, une femme - annonce qu'une grosse somme d'argent est disponible en échange de menus services. Presque rien : quelques centaines d'euros payables par Western Union, la photocopie de pièces d'identité ou un numéro de passeport. Ces courriers sont bien entendu l'oeuvre d'escrocs (la fameuse "arnaque nigériane") qui a permis de plumer quelques internautes naïfs. C'est à ce genre d'individus que s'attaque Les Milliards de dollars de Léon Robillard.

    Cet échange (véridique) de correspondances est un moyen diablement efficace de brocarder ces cyberscrocs, de les dénoncer mais aussi de venger ceux qui en auraient été victimes. L'auteur, Vincent Malone, a choisi de répondre à ces arnaqueurs à travers le personnage imaginaire de Léon Robillard, éleveur porcin (très) crotté de la région du Perche. Jouant le jeu de la victime naïve jusqu'à l'absurde, Léon Robillard s'accroche comme une sangsue aux pauvres veuves esseulées et richissimes cherchant un associé pour affaires, voire plus si affinités... Autres cibles de notre brave Normand : des marabouts renommés, de jeunes et jolies célibataires peu farouches ou bien des notaires promettant de superbes lots à récupérer moyennant quelques centaines d'euros de frais...

    Tout cela est très original, bien vu, écrit avec un humour ravageur, au point que l'auteur finit par faire tourner en bourrique quelques cyberescrocs qui ont trouvé plus fort qu'eux. Tel est pris qui croyait prendre!

    Vincent Malone, Les Milliards de dollars de Léon Robillard, éd. Versilio, 250 p.

  • "Game of Thrones" dans le texte

    Pin it!

    martin.jpgAvant d'être une série à succès, Game of Thrones est surtout un cycle littéraire de fantasy. Voici le premier tome de cette saga de grande qualité. Les fans de la série d'HBO retrouveront ici les nombreux personnages qui leur sont devenus familiers : Eddard Starck, John Snow, Arya, Sansa, Daenerys, Jaime ou Tyrion Lannister.

    Ce premier opus du Trône de Fer débute dans le pays imaginaire du Royaume des Sept Couronnes, en fait de simples provinces gouvernées par des satrapes ambitieux. Après une guerre qui a mis fin au règne des Targaryen, Robert Baratheon gouverne avec morgue et nonchalance une nation antagoniste dans laquelle les haines entre Maisons nobles ne cherchent qu'à se raviver. La paix est sérieusement compromise lorsque meurt Jon Arryn, la Main du Roi, une sorte de premier ministre qui est chargé d'administrer le Royaume au nom du Souverain - par ailleurs plus occupé à chasser ou à courir de lit en lit qu'à gouverner. Robert vient visiter en grande pompe son fidèle ami Eddard Starck, le Duc du Nord. Il le nomme nouvelle Main du Roi, charge prestigieuse mais dangereuse et qui devra éloigner ce dernier de son pays et de ses proches. Cette nomination ouvre le bal de complots, de coups fourrés et de morts violentes. Des intrigues menacent la nouvelle main du roi Robert - et sa famille - mais aussi le pays tout entier. Ainsi, à l'extrême nord du pays, derrière le Mur qui sert de frontière autant que de remparts au royaume, la compagnie de la Garde du Roi devine que des ennemis redoutables se sont réveillés. Pendant ce temps, au Sud, Daenerys et son frère, héritiers des Targaryen, se rapprochent de nouveaux alliés et préparent la levée d'une armée qui pourrait bien ébranler le Trône de Fer des Sept Couronnes.

    Le premier tome de cette saga avait laissé une grande impression à ses lecteurs et à la critique et l'on ne s'étonne pas qu'une adaptation filmée ait pu être faite. Les spectateurs de Game of Thrones retrouveront avec plaisir les péripéties et les personnages de cette série à succès, devenue culte.

    George R.R. Martin, Le Trône de Fer, tome 1, éd. J'ai Lu, 479 p.

  • Facebook en 1950

    Pin it!

    20121018142659I.jpgLes Youtube, Skype et autres Facebook sont à ce point entrés dans nos vies qu'ils semblent avoir toujours existé.

    Moma Propaganda, Une agence de communication brésilienne, a choisi d'imaginer des affiches rétro sur ces moyens modernes de communication. 

    Une audace visuelle et troublante.

  • L’Été avec Albert Camus

    Pin it!

    camus.jpgC'est à une série de voyages que nous entraîne l'auteur de L'Étranger et de La Peste. Les huit récits de ce recueil sont des voyages autour de la Méditerranée. Albert Camus nous parle de son pays, l'Algérie, de sa ville Oran, de ses racines, de ses souvenirs - parfois sans concession - mais aussi du déracinement. Les racines sont en effet au cœur de ce petit livre, largement façonné autour des légendes mythologiques : Prométhée, Hélène ou le Minotaure. En parlant de voyages maritimes et ensoleillées, c'est aussi et surtout de Camus dont il est question. Dans de très belles pages, il nous parle de lui-même et de sa vision de l'absurdité du monde. Le recueil s'achève sur un long voyage de la Méditerranée jusqu'au Pacifique, au terme de laquelle l'auteur nous avoue ceci : "J'ai toujours eu l'impression de vivre, menacé, au cœur d'un bonheur royal." Un livre très apaisant nous offrant une image lumineuse d'Albert Camus.

    Albert Camus, L’Été, Éd. Folio, Paris, 130 p.

  • Le bloggeur mériterait une petite correction...

    Pin it!

    golem13.JPGGolem 13 présente sur son site un florilège osé - même s'il n'est pas toujours raffiné - d'un détournement d'affiches de films pornographiques des années 70. 

    En pleine libération sexuelle et d'explosion d'un cinéma X, la tendance des affiches placardées devant les salles spécialisées était aux visuels ratés et racoleurs, aux titres avec calembours pitoyables, tout cela pour des œuvres qui ne sont pas entrées dans la postérité. 

    Les talentueux créateurs de Golem 13 se sont amusés à mettre en scène leur profession en pastichant ce type d'affiches. 

    Retrouvez toutes ces affiches sur ce lien.

    Pour public averti, bien entendu !

    http://golem13.fr

  • Murakami revient... Murakami, reviens !

    Pin it!

    haruki-murakami-l-incolore-tsukuru-tazaki-et-ses-annees-de-pelerinage-le-4-septembre-2014-en-francais-et-nouveau-recueil-de-nouvelles.jpgDes millions de lecteurs avaient été subjugués par la trilogie fantastico-romantique d'Haruki Murakami 1Q84 (j'aurai l'occasion d'y revenir sur ce blog). Pour la rentrée prochaine, l'auteur prépare la sortie de son prochain livre, L'Incolore Tsukuru Tazaki et ses Années de Pèlerinage.

    Son éditeur français Belfond le présente comme un livre plus sombre et plus grave. Pour en savoir plus, rendez-vous sur ce lien

  • Un peu de rafraîchissement

    Pin it!

    Un peu de rafraichissement.jpgCréé en août 2007, et après plusieurs étapes importantes, ce blog méritait un bon rafraîchissement, des mises à jour et une réalimentation en contenus afin d'en faire un  vrai blog, vivant et régulièrement réactualisé. 

    Mon site Internet, http://brunochiron.wordpress.com, existe toujours et restera le site de référence.

    Ce blog sera par contre un lieu de rencontres vivant où je vous ferai part de mes coups de cœur, de mes derniers articles et de mon actualité littéraire.