Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

facebook

  • #BalanceTonCon

    Pin it!

    La lutte contre le fascisme, le populisme et la connerie peut même avoir lieu dans le cadre d’une émission météo. C’est sans doute l’un des enseignements à tirer de ce qui est arrivé à Cécile Djunga, une présentatrice météo de la chaîne RTBF.

    Ulcérée par les commentaires au sujet de son apparence physique, Cécile Djunga a décidé, loin des studios feutrés de la télévision, de dire sur Facebook ce qu’elle pensait des messages qu’elle recevait.

    Sa vidéo postée sur le célèbre réseau social a été vu plusieurs millions de fois et lui a permis de passer quelques vérités : "Hier, au boulot, une dame a appelé pour dire que j’étais trop noire, qu’on ne voyait rien à l’écran, qu’on ne voyait que mes habits et que je ne passais pas bien à la télé parce que j’étais trop noire, et qu’il fallait me le dire." Et Cécile Djunga d’appuyer : à ceux qui lui demandent de "rentrer dans [son] pays", elle répond : "Je suis dans mon pays !"

    "Je suis dans mon pays !"

    La RTBF a publiquement soutenu la journaliste. Le quotidien belge Le Soir, dans son édition du 7 septembre, rappelle que la lutte contre le racisme est devenue une priorité nationale au même titre que la lutte contre le terrorisme, dans un pays encore dans une forme de déni de son passé colonial.

    Cécile Djunga, en lançant sa vidéo coup de poing appuie là où cela fait mal. Le hashtag #BalanceTonCon, qu’elle a lancé dans la foulée, pourrait bien devenir un cri de ralliement dans la lutte contre ce fléau mondial qu’est le racisme.

    "La présentatrice météo bouleverse la Belgique," Le Soir, 7 février 2018

    Voir aussi :"Rose McGowan, Prix Nobel de la Paix"
    "Qu'est-ce que le fascisme ?"


  • "Raconte-moi l'Histoire" censuré

    Pin it!

    Le site Raconte-moi l'Histoire avait été chroniqué il y a déjà deux ans par Bla Bla Blog – cela avait d'ailleurs été un de ses premiers articles : "Une histoire, une histoire, une histoire..."

    La bloggeuse Marine, qui s'était lancée dans la publication de billets historiques et irrévérencieux, a eu la mauvaise surprise, le 26 septembre dernier, de voir sa page Facebook censurée et supprimée par le plus célèbre des réseaux sociaux : "Presque 15 000 personnes lésées. Pourquoi ? Je ne sais pas. Une publication ne respecte pas les conditions de publication. Ce peut être un téton qui dépasse, une paire de fesses ou je ne sais quoi", se désole la responsable de Raconte-moi l'Histoire. Ce blog "éducatif" a fait de l'histoire un sujet drôle et impertinent, bien loin des cours ennuyeux que nous avons tous connus sur les bancs de l'école.

    Espérons que cette décision ne soit qu'une mauvaise plaisanterie. En attendant, Raconte-moi l'Histoire est toujours visible à cette adresse : http://www.racontemoilhistoire.com.

    Allez, Marine, tiens bon !

    Raconte-moi l'Histoire
    "Une histoire, une histoire, une histoire..."

  • Le photographe, c'est toi

    Pin it!

    Le bloggeur a choisi de faire un focus sur une page Facebook consacrée à la photographie.

    Le nom de ce groupe, qui s'est formé sur le plus célèbre des réseaux sociaux, pourrait induire en erreur : "La photo entre amis ou quand la photo nous apprend tant de choses" n'est pas une qu'une simple page dédiée à la photographie ou un cercle de discussions autour de clichés connus ou non. Derrière ce nom à rallonge se cache un espace participatif dédié au partage de photos.

    Les trois animateurs ont choisi de sélectionner et mettre en ligne des photos libres de droit de leurs abonnés, "sans vocation commerciale ou mercantile". L'originalité de la démarche tient la route : clichés de paysages privilégiant les angles les plus insolites, gros plans incongrus, jeux de lumière, clins d’œil, perspectives improbables...

    Des centaines de photographies sont déjà proposées sur une page qui ne demande qu'à s'ouvrir et se développer.

    L'invitation à cette page est donc lancée pour toi, photographe doué mais encore amateur, qui souhaite partager tes créations.

    Page Facebook "La photo entre amis ou quand la photo nous apprend tant de choses"

     

  • Facebook en 1950

    Pin it!

    20121018142659I.jpgLes Youtube, Skype et autres Facebook sont à ce point entrés dans nos vies qu'ils semblent avoir toujours existé.

    Moma Propaganda, Une agence de communication brésilienne, a choisi d'imaginer des affiches rétro sur ces moyens modernes de communication. 

    Une audace visuelle et troublante.