Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

zoé morin

  • On a retrouvé Zoé Morin

    Allez, je me lance : c’est une vraie petite surdouée que je vous invite à découvrir, si ce n’est déjà fait. Elle s’appelle Zoé Morin et s’affirme comme une artiste d'une précocité exceptionnelle. Bla Bla Blog l’avait découverte il y a quelques mois. Elle revient avec un nouvel EP, J'me cherchais, à la manœuvre au texte et à la musique.

    L’auditeur qui l’avait découvert dans son précédent album retrouvera dans ce nouvel EP ce qui fait la singularité de cette jeune musicienne : son âge, justement – 13 ans – et son formidable talent.

    Il y a de l’enthousiasme à suivre la musicienne toulousaine, audacieuse, fraîche, sincère et injectant du slam, de l’électro et du hip hop dans ses chansons. On sent l’urgence dans l’écriture de ses chansons, parfois minimalistes ("T’es trop parfait pour moi"), ce qui n’empêche pas une qualité d’écriture indéniable, à l’instar du morceau "Je reviendrai pour te voir" : "Elle a attendu / Que son père revienne / Chargé comme une mule / D’un ossement de baleine."

    Zoé Morin chante et scande ce qui fait le quotidien et les préoccupations d’une jeune adolescente : l’amour et ses premiers émois ("Qu’est-ce qu’il est beau ton sourire"), les doutes ("T’es trop parfait pour moi", "J’me cherchais") mais aussi des histoires ordinaires et parfois tragiques comme ce récit sur une tragédie ordinaire, racontée au plus près ("L’accident").

    Le talent explose à tous les coins de cet EP. Zoé Morin dit qu’elle se cherchait. Et bien nous, on l’a bien trouvée. Elle est absolument à écouter et suivre, et cela pour un bon bout de temps.

    Zoé Morin, J'me cherchais, Spinnup, 2021
    https://deezer.com
    https://www.instagram.com/zoemorinchanson

    Voir aussi : "Le talent n’attend pas le nombre des années"

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez, twittez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

  • Le talent n’attend pas le nombre des années

    Si je dis que Zoé Morin est une nouvelle voix sur la scène de la chanson francophone, l’expression est à prendre dans les deux sens. Dans son premier EP La flamme, l'artiste frappe par sa voix assurée, singulièrement posée et scandant des textes sombres et engagés sur une musique électro-pop.

    Zoé Morin souffle un vent de fraîcheur, et cette impression se confirme au vu du pedigree de l’artiste : l’adolescente de 13 ans, auteure, compositeur et interprète, seule au clavier et à la guitare, sert des textes engagés, comme elle le dit elle-même : "« Qui prétend faire du rap sans prendre position ? » disait l'autre. La pop 2.0 a la même ambition. C'est pourquoi mes chansons, à la guitare et au piano, parlent de féminisme, d'écologie, de notre société et de comment nous, les jeunes artistes, nous devons réussir à prendre position tout en divertissant. C'est le but de mon projet musical."

    13 ans et quelques

    La mort, la maladie ("La dame en noir"), le féminisme ("Est-ce que tu sais que les flammes / sont souvent du côté des femmes", "Les flammes"), mais aussi l’amour chanté par une jeune fille ("Sous ton aile"). Pas d’enfantillage ni de facilité chez Zoé Morin, capable de lucidité et de noirceur "La pluie et le beau temps", "Casse toi"). Du haut de ses 13 ans et quelques, Zoé Marin parle aussi de l’enfance et de tous les rêves y afférant ("Quand on a sept ans"), avec une rare délicatesse et un sens de la poésie indéniable.

    On sort de cet EP assommé par une telle précocité, dans un EP autoproduit avec une belle audace, une intensité et une assurance remarquable. Une nouvelle voix de la chanson, vous disais-je.

    Zoé Morin, Les flammes, Spinnup, 2020
    https://www.deezer.com/fr/album/182340692

    https://site.spinnup.com/zoemorin
    https://riffx.fr/artiste/zomorin
    https://www.instagram.com/zoemorinchanson

    Voir aussi : "La seule règle qui vaille est qu'il n'y a pas de règle"

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez, twittez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

    Suivez aussi Arsène K. sur Twitter et Facebook