Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

webserie

  • De la friture dans le nord

    Voici une websérie qui se déguste aussi facilement qu’un bon cornet de frites. Son nom ? Fritures, justement. La première saison est en ligne depuis cette rentrée.

    La facture "cheap" de cette création de Jonathan Rio – une modeste baraque à frites perdue au milieu de la campagne du nord – est compensée par une réalisation impeccable et une interprétation sans faille de ses deux interprètes principaux, Maryne Bertieaux et Michel Masiero.

    Elle, c’est Éléna, jeune femme enthousiaste bien dans son époque malgré un passé de petites et grandes galères ; lui, c’est Archibald, son oncle au grand cœur mais bourru, mais aussi un peu old school ("alscoul"). Il est propriétaire du "Lys d’Or", une friterie qu’il tient contre vents et marées depuis 30 ans, et qu’il s’apprête à céder à sa nièce hyper motivée.

    En attendant la cession du petit commerce, voilà nos deux compères réunis pour tenir la baraque, et ce n’est pas sans problèmes : entre petits heurts et plans foireux (un braquage désopilant dans l’épisode 6), des clients difficiles, un voisinage encombrant (un festival de musique dans l’épisode 7) ou des histoires de familles (l’objet du tout premier épisode).

    Éléna et "Archi" doivent enfin et surtout apprendre à se dompter et à s’accepter avec leur fort caractère : étincelles garanties dans l’huile de cuisson !

    Fritures propose des tranches de vie humoristiques qui nous font grâce des caricatures des gens du nord avec accent. La saison de la série est déjà disponible et est à découvrir sans modération sur Youtube.

    Fritures, websérie française de Jonathan Rio, avec Maryne Bertieaux et Michel Masiero,
    saison 1, 10 épisodes, production de Real Productions, Wéo et Pictanovo, 2020

    https://youtube.com/channel/UCuiEqprrtDsgX3YFcdFaGPw
    https://www.facebook.com/fritureswebserie
    https://www.real-productions.net/films/fritures

    Voir aussi : "Sacré Graal"

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez, twittez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

    Suivez aussi Arsène K. sur Twitter et Facebook

  • Sacré Graal

    Nous avions parlé il y a quelques semaines de La légende de Carmarthen. Honneur à une autre websérie arthurienne, Le Grall, du réalisateur quimpérois Corentin Mourier Gervy – également à la musique. La première saison est disponible sur YouTube et a déjà cumulé plus de 27 000 vues en un an et demi.

    Arthur – pas le célèbre Roi mais un homonyme – vit entouré de ses fidèles amis chevaliers malgré eux, dans une petite contrée. Après avoir découvert l’existence du Graal dans la saison 1, tous partent à la recherche du précieux sésame dans la saison 2. Et si le chemin les menait vers un tout autre graal ?

    Avec 8 épisodes de 4 à 5 minutes par saison, la saison 2 du Graal est déjà en ligne et entend bien poursuivre sur sa veine humoristique "à la Kaamelott" : "Le but n’est pas de faire de la web-série Le Graal une reconstitution historique parfaite. C’est une légende complexe, déjà traitée par de grands noms. Et puis après tout… c’est une comédie, non ?", commente son créateur.

    Le Graal est né sur le papier en février 2018. Le tournage de la première saison débute en juin de cette même année au Château de la Motte Glain (44). Une équipe d’une vingtaine de techniciens pour la plupart étudiants en cinéma, ainsi qu’une dizaine de comédiens, professionnels ou non, se réunissent bénévolement pour donner vie au projet. L’écriture de la saison 2 des aventures d'Arthur reprend au printemps 2019, pour un tournage en automne, financé grâce à un crowdfunding Ulule. Les techniciens sont maintenant presque tous en dernière année d’école de cinéma.

    À découvrir.

    Le Graal, websérie française de Corentin Mourier Gervy
    Avec Thomas Gautreau, Vincent Renevey, Énora Le Cornec,
    Valentin Bahuaud, Julien Stanek et Jérémy Sanagheal
    https://www.youtube.com/c/LeGraallawebsérie
    https://www.facebook.com/legraal.web

    Voir aussi : "Arthur, Merlin et compagnie sur Ulule"

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez, twittez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

    Suivez aussi Arsène K. sur Twitter et Facebook

  • Arthur, Merlin et compagnie sur Ulule

    Intéressons-nous à une série qui est seulement en projet : La légende de Carmarthen, du nom de cette ville près de laquelle serait né Merlin, met en scène Léah et son voisin geek, Arthur. Grâce à un étrange appareil, le disparelle, ils se trouvent projetés des siècles en arrière, à l’époque médiévale : décalages et anachronismes garanties pour une série de Michaël Capron, avec Michaël Capron, Cassandre Barbier, Hugo Cagliani, Georges Pawloff et Loïc Escorihuela dans les rôles principaux.

    Cinq saisons sont prévues pour cette série arthurienne qui promet, à l’instar de la websérie Le Trône des Frogz, des clins d’œil appuyés en direction de Kaamelott. Michaël Capron a choisi de situer l’action 30 ans avant l’avènement du roi Arthur, avec deux ingrédients fondamentaux : l’humour et le fantastique.

    Les créateurs de La légende de Carmarthen expliquent sur leur son compte Ullule que, ne bénéficiant pas de subventions, ils ont choisi le financement participatif pour mener à bien cette série. Les internautes seront les principaux producteurs grâce à Ulule. Le teaser est déjà en ligne.

    Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire.

    La légende de Carmarthen, série comique de de Michaël Capron
    Avec Michaël Capron, Cassandre Barbier, Hugo Cagliani, Georges Pawloff et Loïc Escorihuela
    Saison 1 en production, 2020
    https://www.ulule.com/web-serie-la-legende-de-carmarthen
    https://www.facebook.com/lalegendedecarmarthen

    Voir aussi : "Le Trône Des Frogz : Game of Thrones passé à la moulinette"

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez, twittez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

  • Arthur, Merlin et compagnie sur Ulule

    Intéressons-nous à une série qui est seulement en projet : La légende de Carmarthen, du nom de cette ville près de laquelle serait né Merlin, met en scène Léah et son voisin geek, Arthur. Grâce à un étrange appareil, le disparelle, ils se trouvent projetés des siècles en arrière, à l’époque médiévale : décalages et anachronismes garanties pour une série de Michaël Capron, avec Michaël Capron, Cassandre Barbier, Hugo Cagliani, Georges Pawloff et Loïc Escorihuela dans les rôles principaux.

    Cinq saisons sont prévues pour cette série arthurienne qui promet, à l’instar de la websérie Le Trône des Frogz, des clins d’œil appuyés en direction de Kaamelott. Michaël Capron a choisi de situer l’action 30 ans avant l’avènement du roi Arthur, avec deux ingrédients fondamentaux : l’humour et le fantastique.

    Les créateurs de La légende de Carmarthen expliquent sur leur son compte Ullule que, ne bénéficiant pas de subventions, ils ont choisi le financement participatif pour mener à bien cette série. Les internautes seront les principaux producteurs grâce à Ulule. Le teaser est déjà en ligne.

    Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire.

    La légende de Carmarthen, série comique de de Michaël Capron
    Avec Michaël Capron, Cassandre Barbier, Hugo Cagliani, Georges Pawloff et Loïc Escorihuela
    Saison 1 en production, 2020
    https://www.ulule.com/web-serie-la-legende-de-carmarthen
    https://www.facebook.com/lalegendedecarmarthen

    Voir aussi : "Le Trône Des Frogz : Game of Thrones passé à la moulinette"

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partagez, twittez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

  • Youtubeurs en featuring

    Baborlelefan, Tim, Daniil Le Russe, Le Pérave, Dylan del Rey ou Glamouze : ces noms ne vous disent rien ? C’est sûrement parce que vous n’êtes pas familiers de Youtube et de ces phénomènes d’Internet dont la popularité s’évalue en nombre de vues.

    C’est justement pour en faire partie que Pedro s’incruste parmi ces stars du web, suivi de son cameraman Othman et de son meilleur pote Seb, improvisé en agent artistique. La websérie Feat, tournée comme un webdocumentaire, suit les pas du jeune homme bien décidé à marcher sur les pas de Norman, Rémi Gaillard et autres Cyprien. Dans des épisodes de 5 à 7 minutes, Pedro s’engage dans cette quête effrénée, drôle et surtout vaine à la célébrité et au clic. 

    Sancho Panza 3.0

    Avec une tchatche et un sens du culot que le ridicule ne tue jamais, il va sur la trace de quelques youtubeurs célèbres pour avoir leurs featurings dans sa future chaîne, à coup de sketchs désastreux ("Montrer au Pérave un sketch raciste", épisode 3), de rendez-vous ratés (avec Daniil Le Rouge, épisode 4), de coups foireux ("Se battre avec Glamouze", épisode 7) et bien sûr de punchlines ("Je vais pas miser ma carrière que sur la pitié !").

    Sept épisodes de Feat sont déjà en ligne, sur Youtube, bien entendu. Sept épisodes écrits et joués avec une belle maîtrise. Pedro est parfait en looser magnifique et son duo avec Seb, sorte de Sancho Panza 3.0, donne un dynamisme incroyable à la série. Les familiers de Youtube s’amuseront de découvrir dans Feat leurs stars favorites ; pour les autres, ils verront dans cette websérie irrésistible la révélation d’un couple de comédiens et de comiques à suivre absolument.

    Feat, websérie comique française, Youtube, saison 1
    https://www.facebook.com/featlaserie

    Voir aussi : "Authentik : Sur un banc"

    Tenez-vous informés de nos derniers blablas
    en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    Likez, partageztwittez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

  • Poubelle la vie

    La vie de deux poubelles dans un quartier de Tours : voilà le pitch de la mini-série Poubelles, La Vie, réalisée par Yohan Vioux et Hubert Jégat et l’équipe des Tontons Filmeurs, avec le soutien de la Ville de Tours. Lancée sur Youtube le 1er octobre 2017, la série satirique en est aujourd’hui à sa deuxième saison.

    Poubelles, La Vie ce sont des tranches de vie de deux containers à déchets, Adrienne et Bénédicte (rejointes récemment par Claudia, "la végétarienne"), témoins bavardes de nos us et coutumes. Dans un format court (2 minutes 30 à 3 minutes par épisode), nos deux voisines de trottoir nous parlent de nos petites vies à partir des déchets – recyclés ou non – qu’elles réceptionnent et ingurgitent pour le meilleur et souvent pour le pire.

    Claudia, "la végétarienne"

    Il y est question de (zéro) déchets, de recyclage (bien sûr), mais aussi de notre société de consommation, du voisinage des humains, de la solitude, des dictatures, de même d’amour.

    Au début de chaque épisode, les auteurs ont choisi de mettre en exergue une citation de Rabelais La Bruyère Montesquieu... ou Philippe Geluck.

    Les spectateurs pourront être décontenancés par cette série conceptuelle dont les personnages sont des objets quasi inanimés. Mais si l’on passe cette barrière, on saluera l’impertinence des auteurs dont le sens de la dérision et de l’absurde renvoie au mythique Téléchat, avec Adrienne la bleue et Bénédicte la rouge en dignes héritières de Groucha et Lola.

    Cette série est – pour l’instant – à découvrir sur Youtube. Une vraie curiosité.

    Poubelles, la Vie, websérie de Yohan Vioux et Hubert Jégat,
    avec Hélène Risterucci, Mélodie Le Bihan et Aurélie Messié,
    sur Youtube, saison 2 en cours de diffusion, depuis 2017

    http://poubelleslavie-webserie.fr

  • Gamers, canapés et points d’expérience

    La République du Centre a fait le focus cette semaine sur XP Canapé, une nouvelle websérie créée par les Orléanais Benjamin Lachaud et Manuel Carroué.

    Le concept de cette série ? Les gamers, les geeks et la vie trépidante (ou pas) des passionnés de jeux vidéos. "Maps", "skills", "boss" ou "one shot" : voilà le vocabulaire et le quotidien de ces personnages filmés, assis dans leur canapé face à un écran vidéo, la manette à la main. Quant au terme Le terme d'"XP", il signifie "point d’expérience" et fait référence aux expériences acquises par un personnage de jeu. 

    La manette à la main

    Les spectateurs peu familiers de Doom, World of Warcraft ou Grand Theft Auto ne se sentiront pas pour autant en terre inconnue dans cet univers mal connu. Car ce dont il est question est aussi la vie en couple, les problèmes du quotidien, les disputes ou l'éducation des enfants.

    Benjamin Lachaud et Manuel Carroué ont mis en scène non pas des caricatures de no-life mais des personnages ordinaires, vite identifiables et attachants : deux colocataires, Adrien et Carow, en état de procrastination avancée, Owen et Alex, deux frères geeks pères de famille et un jeune couple d’amoureux, Julie et Isaac. La console de jeu est à chaque fois le troisième larron de ces programmes courts (quatre minutes environ) bien écrits, joués avec conviction et qui auraient aisément leur place sur une chaîne de la TNT.

    En attendant, XP Canapé est à découvrir sur Youtube. Deux épisodes sont déjà en ligne.

    XP Canapés, de Benjamin Lachaud et Manuel Carroué, avec Adrien Caus, Alexis Defosse, Julie Pagniez, Caroline Clément, Owen Le Marec et Isaac Daribo, Saison 1, niveau 1 et niveau 2, L’Antiprod, 2018
    Luc Barre,"Deux Loirétains aux manettes d'une web-série dédiée aux jeux vidéos", République du Centre, 24 janvier 2018

    https://www.facebook.com/XPCanape

  • La politique… quoi ?

    Souvenez-vous bien de leurs noms : Mathis Fleuret et Léonard Perez. Ils sont jeunes, ils n’ont pas froid aux yeux, ils sont étudiants en journalisme à Université Paris VIII et ils se sont lancés dans une websérie consacrée à la politique, à suivre sur Youtube.

    Politiquoi ? L'émission ce sont des reportages brefs, efficaces et rythmés, tournés non pas dans des studios feutrés, mais dans la rue, très souvent au milieu de militants ou de sympathisants. Nos deux reporters ont pris le parti de faire descendre la politique de son piédestal pour la remettre, non sans impertinence, au cœur de la cité, d'où elle n’aurait jamais dû sortir.

    Après six épisodes rythmés par l’élection présidentielle, Politiquoi ? L'émission revient dans une deuxième saison, avec une immersion chez les partisans de Jean-Luc Mélanchon. Mathis Fleuret et Léonard Perez ont battu le pavé lors de la manifestation de la France Insoumise pour saisir la vie et et les motivations de quelques anonymes engagés en politique.

    Pas de langue de bois dans cette websérie d’un autre genre mais du sérieux, de la bienveillance, de la passion et de l’engagement. Politiquoi ? L'émission, ce sont aussi d’authentiques reportages journalistiques dignes de figurer dans une émission grand public.

    Au final, voilà du bel ouvrage conçu par deux inconnus qui pourraient très bien ne plus l’être très longtemps.

    PolitiQuoi ? L'émission La chaîne Youtube
    PolitiQuoi ? L'émission  sur Facebook
    PolitiQuoi ? sur Twitter : @politiquoiparis
    http://politiquoi.wixsite.com/politiquoi

  • Authentik, deuxième

    Projecteur-sur-la-websérie-Authentik-2.pngLa première saison de la webserie Authentik avait fait l'objet d'un billet sur ce lien. Ben, Nawel et Gros Moussa remettent le couvert, toujours sous la houlette d'Anthony Lemaitre devant et derrière la caméra. Le premier épisode est en ligne depuis le 28 février 2016. La suite sera à découvrir chaque dimanche.

    Authentik, saison 2, websérie de Anthony Lemaitre
    "Authentik, sur un banc"

  • Le Trône Des Frogz : Game of Thrones passé à la moulinette

    game of thrones,trône des frogzFans de Game of Thrones, la webserie Le Trône des Frogz, visible sur Internet, est pour vous.

    Cette création de Golden Moustache (coproduite avec Dailymotion et Télé-Loisirs) passe à la moulinette, en huit épisodes de trois à quatre minutes, l'univers des Stark, Lannister et autres Targaryen : un décor moyenâgeux et minimaliste, des complots – ratés – du roi Daniel (Baptiste Lecaplain) pour conquérir un trône de fer, des mariages arrangés, un nain rusé et manipulateur, un marcheur blanc, une garde de nuit, les références à une reine du sud "très, très, très bonne" et à ses dragons. Sans oublier les compagnons de route du roi, des sbires idiots, sexistes et incompétents (Aude Gogny-Goubert, Dedo et Nicolas Berno).

    Dans la droite lignée de Kaamelot (Simon Astier joue d'ailleurs dans l'épisode 3 du Trône des Frogz), le ressort comique de cette webserie vient du langage anachronique et des préoccupations contemporaines des personnages.

    Une caméra subjective suit, à la manière d'un reportage télévisé, les us et coutumes du roi Daniel et de sa cour : les réflexions sur l'emblème du clan Frogz (la grenouille, comme son nom l'indique) et sur la devise "Les mystères sont de mise" ("plus porteuse", dit le roi Daniel, que l'ancienne devise "D'un nénuphar à l'autre" !), un mariage arrangé bien mal parti, l'appel à un communicant pour un bilan de compétence de groupe (car conquérir les sept couronnes n'est pas une sinécure, surtout lorsque l'on est entouré de bras cassés) ou la gestion d'une grève des villageois.

    Cette saison 1 (car nul doute que la qualité de cette série mérite de ne pas en rester là) se termine par un coup de théâtre qui augure une suite tout aussi délirante et inspirée.

    Le Trône des Frogz de Yaahcine Belhou, avec Baptiste Lecaplain, Aude Gogny-Goubert, Dedo et Nicolas Berno, 2016
    Golden Moustache
    Télé-loisirs
    Le Trône des Frogz sur Dailymotion 

  • Authentik : Sur un banc

    authenthik,anthony lemaitreNawel sortirait bien avec Ben qui, lui, est persuadé qu'elle kiffe Gros Moussa. Ben, lui-même, est en dans une relation compliquée avec une cougar (quoique "techniquement c'est pas une cougar mais une puma"), surtout depuis que Marc, le mari de cette dernière, "a mis la pression" sur le jeune homme. Se pourrait-il que Nawel puisse "pécho" Ben s'il larguait "sa puma" ? Dans ce cas, vers qui cette dernière jetterait-elle son dévolu ? Marc ou bien Gros Moussa, qui est un grand admirateur de variété française en plus d'être un (mauvais) pâtissier ? À moins que Moussa et Nawel...

    Vous êtes perdus ? Normal. Ce sont ces scènes de marivaudage à la sauce moderne que propose Anthony Lemaitre pour sa websérie Authentik. Nawel, Ben, Marc, Dassoun, Moussa, Paul, Karine ou la puma sont les personnages imaginés par son auteur, jeune et déjà doué de talents d'écriture et de réalisation époustouflants. Authentik a d'ailleurs remporté en 2014 le prix de la meilleure webfiction au Festival de la Fiction TV de La Rochelle l'année dernière, le prix de la meilleure websérie au Paris Art and Movie Awards 2015, le prix de l'originalité pour l'Académie SACD-Youtube 2015 et a été sélectionné dans plusieurs festivals de webfest (Vancouver, Miami ou Washington).

    20 épisodes courts (de 2 à 6 minutes) constituent la première saison de cette série française, diffusée depuis 2013. Le concept d'Authentik est d'une simplicité évangélique : chaque épisode met en scène deux personnages assis sur un banc ou un muret, dans un lieu public. Résumer cette création à une série de plans drague plus ou moins foireux serait injuste. Sous couvert d'humour, il est en effet question en filigrane dans ces vingt épisodes de sujets contemporains : le mal de vivre, la difficulté d'aimer et de s'engager ou le conflit des générations.

    La première saison avance et vous happe grâce à des ingrédients malins et bien dosés : les dialogues incisifs, la tchatche, les jeux convaincants des acteurs et la construction par petite touche des personnages. On se laisse vite conquérir par Ben le paumé, Nawel ramant pour se faire comprendre, Marc le névrosé, la puma très, très amoureuse ou Gros Moussa et ses goûts culinaires discutables – voir à ce sujet la désopilante scène de la charlotte aux fraises de l'épisode 19.

    Réussir cette première saison n'était possible qu'à condition d'avoir des comédiens à la hauteur. C'est le cas. Le travail d'Anthony Lemaitre est à saluer en premier lieu. Réalisateur, scénariste, monteur et acteur principale, celui qui joue Ben fait plus que le job : il porte à bout de bras Authentik. Soulignons aussi les performances de Halima Slimani (Nawel), de Jean Fornerod (Marc) et de Jamel Elgharbi (Gros Moussa), tous trois récompensés au Los Angeles Webserie festival 2014. La pluie de récompenses qui a suivi la diffusion de la première saison d'Authentik prouve tout le potentiel de la créativité du web. Nous l'avions dit pour Random, dans un genre différent. C'est aussi le cas pour cette série humoristique archi-vitaminée et parfaite les soirs de déprime.

    La saison 2 est annoncée pour ce début d'année.

    Authentik, avec Anthony Lemaitre, Jean Fornerod, Halima Slimani,
    Alexandra Simon, Jamel Elgharbi, Mehdi Djaoud,
    réalisation / scénario : Anthony Lemaitre
    Authentik : le site et la websérie en intégralité
    Authentik sur Wikipedia

     

  • Random : en attendant la saison 2

    Je parlais il y a peu de Random, la série française, révélation de l'année 2015. 

    En attendant une saison 2 (prévue pour le printemps 2016), déjà très attendue, les auteurs nous proposent une vidéo bonus, Random Origins

  • Random : que personne ne sorte

    random2.jpgUne fois n'est pas coutume, TF1 se distingue dans sa programmation en proposant Random, l'une des séries françaises les plus originales du moment.

    Ne cherchez cependant pas cette fiction sur la TNT. Cette production originale a eu l'exclusivité de Mytf1.fr. C'est mieux que rien, me direz-vous, la chaîne commerciale n'étant sans doute pas prête à troquer quelques épisodes de Joséphine Ange Gardien contre une production ambitieuse ou innovante.

    Random révèle que dans le monde des séries télévisées françaises les mentalités évoluent doucement et que les chaînes ont tout intérêt à répondre à l'engouement croissant du public pour des créations originales et de qualité. Random, apparue sur le web après quatre années de travail (elle est aussi disponible sur Wat.tv et Xtra), financée via Ulule (76 contributeurs Internet), a rapidement fait le buzz. Preuve de ses qualités indiscutables, elle a été primée à plusieurs reprises : Coupe du Monde des webséries de Montréal, prix et nominations dans les festivals internationaux de WebFest à Berlin, Rome, Bilbao et, dernièrement, Rio (Rio Web Fest, prix du "Meilleur casting", début novembre 2015). Au Sicily Web Fest, Random a été nommé dans trois prestigieuses catégories et est repartie avec le prix de la meilleure websérie dramatique et le prix ''Special Mention Rockzeline''. Plus récemment, le Dub Web Fest de Dublin a récompensé Random avec deux prix : la meilleure web série drame/thriller/mystère et la meilleure actrice pour Lola Coipeau. Pas mal pour une série au format atypique (12 épisodes de 5 à 9 minutes) ayant coûté, selon les réalisateurs, 2 575 euros !

    Parlons maintenant de l'intrigue. Random a pour point de départ une bande d'amis qui, après une fête bien arrosée, se retrouvent le lendemain matin enfermés dans un appartement. Ils se retrouvent dans l'impossibilité de sortir à cause d'un phénomène surnaturel. Sans vouloir dévoiler l'intrigue, durant cette première saison il est question d'espace-temps capricieux, de rencontres surnaturelles, de doubles, de cohabitations compliquées mais aussi d'un crime qui va compliquer la situation.

    Audacieusement, cette série tournée en huis-clos (à l’exception de l'ultime scène du dernier épisode) s'approprie les codes de la science-fiction, sans oublier de faire la part belle aux ressorts dramatiques et à l'épaisseur des personnages : "On voulait que le côté scientifique soit une sorte de contexte/prétexte pour s’intéresser aux personnages et au format dramatique de la série. C’est vrai que la SF n’est pas si présente que ça, hormis le huis-clos paranormal", dit le co-réalisateur Sullivan Le Corvic dans une interview pour Les Plumes Asthmatiques.

    Le spectateur pourra aisément deviner les influences des auteurs, à chercher essentiellement du côté des séries américaines (Lost, Breaking Bad, X-Files ou Sliders). Plus anecdotique, on pourra trouver un clin d’œil à Agnès Varda au cours de cette première saison : rien d'étonnant pour une production tournée à Nantes ! Côté réalisation et interprétation, on saluera le soin et le professionnalisme de cette création qui ringardise pas mal de séries françaises. Qu'une chaîne comme TF1 la propose dans ses programmes en replay est en soi le signe qu'il se passe quelque chose d'important. La jeunesse et la créativité de Random pourrait bien faire bousculer les lignes, ici comme ailleurs.

    Une saison 2 est déjà en préparation (le tournage est prévu à partir de mars 2016) et les auteurs en projettent déjà deux autres.

    Random, la série
    Random, série française, saison 1, 12 épisodes,
    de Rémi Noëll & Sullivan Le Corvic, avec Valentin Naulin, Lola Coipeau,
    Fleur Monharoul, Arnaud Ménard, Pierre Bedouet et Enora Marcelli
    Random - Page Facebook

    "Random une webserie nantaise nominée deux fois à Montréal ce week-end",
    Presse Ocean, 14 mai 2015

    Websérie : long entretien avec l’équipe de Random,
    Les Plume Asthmatique, 31 octobre 2015