Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les maltraitances, nous aussi on en parle

A l'occasion de la Journée internationale des droits de l'enfant, Bla Bla Blog a choisi de faire de nouveau un focus sur Nathalie Cougny et sur le combat qu’elle mène contre les maltraitances, via l’association Les maltraitances, moi j'en parle !

En ce mois de novembre, trois vidéos animées ont été réalisées afin de sensibiliser les enfants et le grand public aux différentes formes de maltraitance infantile.

"La Violence éducative ordinaire est une violence physique et/ou verbale qualifiée d’ "éducative" parce qu’elle fait partie intégrante de l’éducation. Elle est dite "ordinaire" parce qu’elle est souvent quotidienne, considérée comme "normale", rappelle l'asociation.

28 972 agressions sexuelles ont été constatées en 2019 par les forces de l’ordre (80 % de filles et 20 % de garçons), dont 11 156 viols, soit 30 par jour. Toujours selon les chiffres de l’ONPE (Observatoire National de la Protection de l’Enfance), un enfant sur deux meurt chaque jour en France.

Les maltraitances, moi j’en parle !, association loi 1901, nationale et reconnue d'intérêt général, a pour principale action d’intervenir dans les établissements scolaires afin de sensibiliser les enfants aux différentes formes de maltraitances, leur fournir les moyens de se protéger et de pouvoir en parler plus librement.

Les vidéos animées s'adressent aux enfants afin de savoir ce que sont les violences pour pouvoir en parler et s'en protéger

Trois vidéos ont été mises en ligne.

La première est sur les violences sexuelles. D'après le dernier rapport de l'Observatoire National de la Protection de l'Enfance de septembre 2020, les violences sexuelles ont encore augmenté de plus de 14%.

La deuxième est sur les violences physiques. Il faut savoir que le nombre d’enregistrements de violences physiques a progressé plus rapidement dans le cadre intrafamilial en 2019 (chiffres de l’ONPE).

La troisième est sur les violences éducatives ordinaires. Un enfant sur deux est frappé avant l’âge de 2 ans et les trois quarts avant l’âge de 5 ans et 85 % des enfants subissent quotidiennement cette violence éducative ordinaire.

Ces films ont été réalisés par Sébastien Llorach-Anton grâce à une campagne de dons. Les vidéos animées s'adressent aux enfants afin de savoir ce que sont les violences pour pouvoir en parler et s'en protéger, ainsi qu'aux adultes, parents, afin de changer les comportements.

Sur cette cause, c’est sans doute Nathalie Cougny elle-même qui en parle le mieux. Engagée depuis plus de 12 ans pour la lutte contre les violences, Nathalie Cougny, écrivain et artiste peintre, crée l'association le 7 septembre 2020 : "Sensibiliser les enfants aux maltraitances, les informer, leur donner les moyens de réagir et d’en parler, leur dire leurs droits, est fondamental dans cette société où la maltraitance infantile ne cesse d’augmenter. Plus nous serons avec eux, pour eux, plus nous lèverons le voile des maltraitances, que chacun ne pourra plus ignorer. Notre force, c’est notre engagement commun à faire en sorte que cette violence envers des êtres fragiles et en pleine construction diminue de façon conséquente".

Les maltraitances, moi j'en parle !, Association nationale loi 1901
www.les-maltraitances-moijenparle.fr
https://www.nathalie-cougny-ecrivain.fr
https://www.onpe.gouv.fr

Voir aussi : "La maltraitance, on en parle"
"Mal aimés"

Tenez-vous informés de nos derniers blablas
en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

Likez, partagez, twittez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

Écrire un commentaire

Optionnel