Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pop rohmérienne

Derrière Rayon vert, un titre hommage à Eric Rohmer (et/ou à Jules Verne), se cache le dernier EP du Britannique Lewis Evans.

L’ex-chanteur du groupe normand des Lanskies revient pour un mini-album pop-rock d’une jolie facture. Ce disque a été réalisé entre la Normandie et la Californie en collaboration avec David Ivar du groupe Herman Dune qui arrangé tous les titres.

Lewis Evans prend le parti de la sobriété, de la justesse ("Rock in the sea") mais aussi de la mélancolie ("Hold On").

Le Rayon Vert c’est l’album d’un artiste à la fois tendu et soufflant je ne sais quoi de dolce vita – normande, bien entendu. On peut penser au titre "Cocaine", singulièrement apaisé et d’une simplicité confondante, en dépit du thème abordé, celui des addictions.

"King Of The Jungle" séduit par son sens de la folk plus légère qu’il n’y paraît. Le titre parle avec ironie et humour des difficultés d’un musicien qui peine à rencontrer le succès. Le clip a été réalisé par Jonathan Perrut, au cours d'une vaste tournée des bars : 3 villes, 13 bars, 250 km ont été nécessaire à la fabrication de cette vidéo, que Bla Bla Blog propose bien entendu ici.

Lewis Evans, Le Rayon Vert, EP, ZRP, 2021
https://www.facebook.com/LewisEvansOfficial

Voir aussi : "Je me fous de la chanson qui passe"

Tenez-vous informés de nos derniers blablas
en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

Likez, partagez, twittez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

Écrire un commentaire

Optionnel