Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Monsieur tout le monde aime ça

Pin it!

Pour être transparent, c’est à partir d’extraits du roman Emprise de Monsieur Tout le Monde que le bloggeur a écrit cette chronique. De Monsieur Tout le Monde, auteur de ce roman érotique tout ce que l’on sait c’est que c’est un homme vivant dans un pays réputé pour sa chaleur, sa culture et ses plages – Barcelone en l’occurrence –, que notre homme aime les voyages, le jazz, la musique classique... et le sexe, qu’il considère volontiers comme un des beaux-arts.

D’ailleurs, c’est bien l’art qui sert de base à Emprise, une histoire de pulsions et de fantasmes que l’auteur a écrit vingt ans plus tôt et qu’il nous fait découvrir.

Un écrivain voyage dans le sud marocain pour y trouver la tranquillité dont il a besoin pour écrire son prochain roman, d’un nouveau genre pour lui : la littérature érotique. Après plusieurs jours de recherche, il trouve à l’Hôtel de la Palmeraie un endroit idéal selon lui pour écrire, mais qui ne l’empêche pas d’échapper à la page blanche.

Le salut de notre auteur incapable d’avancée dans son roman viendra d’une rencontre inattendue : une jeune femme croisée dans l’hôtel l’entraîne vers une expérience sensuelle et raffinée, un "contrat érotique" – et même une "religion" comme il le dit. Et voilà notre romancier entraîné à abandonner un roman qui ne l’inspirait pas au profit d’un journal intime, une mise en abîme déroutant aussi bien pour l’auteur que pour le lecteur.

Monsieur Tour le Monde propose à la fin de son roman L’Emprise une nouvelle érotique, La dernière Nuit.

Monsieur Tout Le Monde, Emprise, Amazon, 2018, 177 p.
https://monsieurtoutlemond5.wixsite.com/emprise

Les commentaires sont fermés.