Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Œuvres de Stanley Kubrick laissées à l’état de projets

Pin it!

Brûlant Secret d’après Stefan Zweig (1956) : une sitcom avec Ernie Kovacs (1957).

J’ai volé 16 000 000 de Dollars (1957) d’après le livre d'Herbert Emerson Wilson.

The Authentic Death of Hendry Jones avec Marlon Brando (1957) : un western d’après Le roman Charles Neider au sujet du shérif Par Garett et du bandit Billy the Kid. Ce film sera finalement tourné sous le titre La Vengeance aux deux Visages.

Napoléon (1968) : un projet pharaonique sur lequel Kubrick travailla pendant des années, en vain. Jack Nicholson était pressenti pour le rôle de l'empereur français.

Aryan Papers, d’après un roman de Louis Begley : Une éducation polonaise (1991) est le récit de la survie d’un jeune juif et de sa tante dans la Pologne nazie. Kubrick stoppe ce projet lorsqu’il apprend que Steven Spielberg tourne La Liste de Schindler (1993). Le film devrait finalement être porté à l'écran, avec Ang Lee à la réalisation.

Le Lieutenant allemand : un film sur les parachutistes allemands à la fin de la seconde guerre mondiale.

I.A. Intelligence artificielle, inspiré d’une nouvelle de Brian Aldiss (Des Jouets pour l’été) et devenu un film mais réalisé par Steven Spielberg et sorti en 2001.

La suite ici, avec un focus sur Stanley Kubrick et la musique

Les commentaires sont fermés.