Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Tatiana de Rosnay, ses œuvres

Pin it!

Avant de commencer ce hors-série sur Tatiana de Rosnay et la publication de chroniques sur ses livres, il paraissait logique de lister ses publications : 

L'Appartement témoin, éd. Fayard, 1992, 312 p.
Le Dîner des Ex / Partition amoureuse, éd. Plon, 1996, 150 p. 
Le Cœur d'une Autre, éd. Plon, 1998
Le Voisin, éd. Héloïse d’Ormesson, 2000, 240 p.
La Mémoire des Murs, éd. Plon, 2003, 138 p.
Spirales, éd. Plon, 2004, 200 p.
Moka, éd. Plon, 2006, 249 p., éd. Héloïse d’Ormesson, 2016
Elle s'appelait Sarah, éd. Héloïse d'Ormesson, 2007, 368 p.
Boomerang, éd. Héloïse d'Ormesson, 2009, 379 p.
Rose, éd. Héloïse d'Ormesson, 2010, 247 p.
À l'Encre russe, éd. Héloïse d'Ormesson, 2013, 352 p.
Manderley for Ever, essai, éd. Albin Michel / Héloïse d'Ormesson, 2015, 457 p.
Sentinelle de la Pluie, éd. Héloïse d'Ormesson, 2018, 367 p.

Outre ces romans et l’essai sur Daphné du Maurier (Manderley for ever), s’ajoutent des recueils de nouvelles et d'autres textes :

Mariés, Pères de Famille, éd. Plon, 1995, 196 p.
Amsterdamnation et autres nouvelles, éd. Le Livre de poche, 2013, 126 p. (livre inédit hors commerce, offert à l'occasion des 60 ans du Livre de poche)
Café Lowendal et autres nouvelles, éd. Le Livre de poche, 2014, 274 p.
Son Carnet rouge, éd. Héloïse d'Ormesson, avril 2014, 190 p.
Rebecca m’a tuée, in Crimes et Châtiments : Pièces courtes, éd. L'Avant-scène théâtre, coll. "Collection des quatre-vents", décembre 2015, Publié à l’occasion de l’édition 2016 du festival Le Paris des femmes

http://www.tatianaderosnay.com
https://fr.wikipedia.org/wiki/Tatiana_de_Rosnay

Voir aussi : "Et si l'on parlait de Tatiana de Rosnay ?"

Écrire un commentaire

Optionnel