Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le bon dieu sans confession

Après deux ans d’absence, Dieu habite Düsseldorf revient au Théâtre Lucernaire à Paris, du 11 mai au 3 juillet 2022, du mercredi au samedi à 21h et les dimanches à 17H30.

Les personnages, Monsieur 1 et Monsieur 2 reprennent du service, dans  une pièce stigmatisant une "société de contrôle loufoque, implacable et un peu foireuse", comme le disent les créateurs.

Telle une représentation de La Divine Comédie – mais en plus moderne et en plus drôle – Dieu habite Düsseldorf » met en scène deux hommes, Monsieur 1 et Monsieur 2. Des êtres sans nom de famille, numérotés, purs produits d’un monde qui couve, trie et contrôle des inadaptés, des handicapés, des incompétents. Impuissants et lâches, ils déclinent le rapport dominant-dominé en saynètes burlesques. L’ensemble compose un catalogue d’incapacités en sept étapes poussées à leur paroxysme.

Les influences sont à chercher du côté du cinéma ou des séries d’anticipation, à l’instar d’Orange mécanique ou de Black Mirror. Le cauchemar est omniprésent, tout comme l’humour noir, dans une série d’univers où le kitsch côtoie le clinique : un médecin vous handicape, le sexe n’est plus un organe génital mais un accessoire ménager ou on peut être empaillé vivant… Ambiance, ambiance…

Cette farce étonnante est à découvrir au Lucernaire jusqu’au 3 juillet 2022 au Lucernaire.

Dieu habitude Düsseldorf de Sébastien Thiéry, par Renaud Danner et Eric Verdun
avec en alternance Manuel Durand

Théâtre Lucernaire, Paris
Du 11 mai au 3 juillet 2022, du mercredi au samedi à 21h et les dimanches à 17H30
http://www.lucernaire.fr/theatre/3266-dieu-habite-dusseldorf.html

Voir aussi : "Les Lettres de mon Moulin de Philippe Caubère"

Tenez-vous informés de nos derniers blablas
en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

Likez, partagez, twittez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

Écrire un commentaire

Optionnel