Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Tous Ochapito

Pin it!

Le festival Ochapito va remuer Lisieux du 4 au 7 octobre prochain. Au menu : des spectacles, du théâtre de rue, des performances, des expositions, des ateliers, des animations pour les enfants et surtout de la musique. Beaucoup de musique. Énormément de musique.

Bla Bla Blog vous fait un point sur les artistes qui viendront souffler un grand vent de sons, de swing, de cool, de swing, de rêve et de cool.

Mercredi , le festival démarre avec Fake, un groupe jouant à domicile un mélange de rock progressif, alternatif et indie, aux influences à chercher du côté d’Archive, Radiohead et Pink Floyd.

Jaja, une formation caennaise très swing, avec un esprit big bang très actuel, dans lequel la guinguette vient se fondre amoureusement dans le hip-hop, le rock ou le jazz.

Shifumi Orchestar : musiciens et jongleurs composent cette formation à sept têtes puisant dans le répertoire traditionnel russe, tzisane et yiddish pour des airs dingues et endiablés.

La Caravane Passe c’est le groupe qui monte, qui monte, qui monte. Ils seront à Lisieux, eux aussi, ce mercredi soir à 22H30. Avec eux aussi ce sera le mélange des couleurs et des sons : rap, jazz, manouche et fanfare. 

Jeudi 5 octobre, Jahen Oarsman, que certains comparent à Sting ou Ben Harper va certainement faire chavirer la ville, à l’occasion de la sortie de son cinquième EP, Water Lily.


Natalia Doco, la plus argentine des Parisiennes, sait comme personne ensorceler avec un style onirique qui lui fait dire : "Je pense et je rêve moitié moitié."

The Show : avec un tel nom, ce groupe peut nous promettre de la soul et du funk, de quoi réveiller quelques morts.

Flavia Coehlo, une surdouée brésilienne, combine dans des mélodies solaires, les musiques traditionnelles du Nordeste, le reggae et le raggamuffin.

Vendredi, Monkey To The Moon proposera un rock psychédélique et de space pop, avec des inspirations à chercher du côté de David Bowie, d’Oasis ou des Smiths.


Mado & Les Frères Pinard ont battu le pavé et, plus de 300 concerts plus tard, viennent s’amarrer quelques heures à Lisieux pour un spectacle tzigane plein de nostalgie.


Stanko Marinkovic, accordéoniste serbe, est une figure musicale de cette partie de l’Europe. Il va être une des grandes découvertes de cette édition d’Ochapito.



Babylon Circus viendra éclabousser Lisieux de son talent vendredi soir, avec un répertoire puisant ses influences dans la chanson, le rock, le ska et le reggae.



Le festival se clôturera avec une tête d’affiche d’anthologie. Manu Dibango, saxophoniste légendaire et figure hors-norme de la world music et du jazz. 

The Goaties suivront, avec un punk rock normand décomplexé. 

Emir Kusturica & The No Smoking Orchestra viendra clôturer cette saison d’Ochapito. Ce sera l’occasion pour le public de découvrir un groupe rock mythique et internationalement connu, mené par un artiste d’exception. 

http://www.festivalochapito.com
"Festival Ochapito, des spectacles plein Lisieux"

"Des pass à gagner pour le festival Ochapito"

Écrire un commentaire

Optionnel