Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pourquoi il faut soutenir l’ICM

Nous avons choisi de faire un focus sur l’ICM (Institut du Cerveau et de la Moelle Épinière), engagé depuis plus de dix ans dans la lutte et la recherche contre des maladies aussi terribles que la sclérose en plaques, Parkinson ou Alzheimer.

C’est l’occasion de rappeler ici l’existence d’une cagnotte en faveur de Sandrine, qui vient de décéder à 43 ans, victime d’une sclérose en plaques après 15 ans de maladie.

Les maladies du système nerveux affectent actuellement 1 personne sur 8 en Europe, et avec le vieillissement de la population ce chiffre va encore augmenter. L’une des priorités de l’ICM est de trouver des traitements destinés à freiner l’évolution et guérir des maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson. Pour cela, l’ICM a créé un modèle innovant où malades, médecins et chercheurs sont réunis au sein d’un espace unique afin d’améliorer le diagnostic et mettre au point plus rapidement des traitements contre les maladies neurodégénératives.

L’ICM est l’un des tout premiers centres mondiaux pour la prise en charge des maladies du système nerveux. L’ICM contribue à améliorer l’efficience de la recherche en neurosciences en favorisant la recherche translationnelle et en fournissant à plus de 600 chercheurs et ingénieurs, des équipements à la pointe du progrès. En intégrant des domaines aussi variés que la biologie moléculaire et cellulaire, la neurophysiologie et les sciences cognitives, en étroit maillage avec une recherche clinique, il se fixe comme but d’apporter des réponses concrètes pour prévenir et guérir les affections du système nerveux.

Parmi les maladies qui intéressent l’ICM, il y a la sclérose en plaques, qui touche particulièrement les femmes. Plusieurs hypothèses ont été avancées sur l’implication de phénomènes hormonaux agissant sur le système immunitaire, sur des mécanismes d’épigénétique ou encore sur des facteurs environnementaux influençant les hommes et les femmes de façon différentielle. A ce jour aucune de ces hypothèses n’a pu être confirmé scientifiquement.

La SEP est la 2e cause nationale de handicap acquis chez l’adulte jeune après les traumatismes  avec un âge moyen d’apparition de 30 ans

La Sclérose en Plaques (SEP) est la 2e cause nationale de handicap acquis chez l’adulte jeune après les traumatismes. Elle touche aujourd’hui environ 100 000 personnes en France avec 3 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année. Cette maladie constitue un enjeu majeur de santé publique car elle affecte une population active, en phase de construction de projet de vie, avec un âge moyen d’apparition de 30 ans.

La sclérose en plaques est une maladie inflammatoire du système nerveux central entraînant une destruction progressive de la gaine de myéline entourant les neurones, indispensable à leur protection et à la transmission de l’influx nerveux. 
Les lésions de sclérose en plaques, ou "plaques", observées dans le cerveau, la moelle épinière ou les nerfs optiques se caractérisent par une inflammation et une démyélinisation qui est parfois suivie d’une régénération de la myéline (remyélinisation). Cependant, cette remyélinisation est hétérogène selon les patients et échoue avec la progression de la maladie. Cet échec de la remyélinisation conduit à une neurodégénérescence, à l’origine de la progression irréversible des déficits moteurs et sensoriels chez les patients. L’enjeu majeur des recherches actuelles vise donc à développer des stratégies régénératives de la myéline, afin de limiter la neurodégénérescence et par voie de conséquence la progression de la maladie.

Oui, la recherche avance, mais il y a encore beaucoup de travail et de recherche avant que des maladies comme la sclérose en plaques soient vaincues. L’un des moyens les plus efficaces est d’aider l’ICM par des dons. Même les plus modestes seront les bienvenus.

ICM - Institut du Cerveau et de la Moelle Épinière
Hôpital Pitié-Salpêtrière, 47 bd de l’Hôpital, 75013 Paris 
https://www.lepotcommun.fr/pot/282uo0bp
https://institutducerveau-icm.org/fr
https://institutducerveau-icm.org/fr/actualite/sclerose-en-plaques-modeles-experimentaux
https://institutducerveau-icm.org/fr/actualite/modelisation-mathematique-mecanisme-inflammatoire-sclerose-en-plaques

Voir aussi : "Dons pour l’ICM, en hommage à Sandrine, victime d’une sclérose en plaques"

Photos : Jimmy Delpire

Tenez-vous informés de nos derniers blablas
en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

Likez, partagez, twittez et instagramez les blablas de Bla Bla Blog !

Écrire un commentaire

Optionnel