Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sylvain Gillet, Commedia Nostra (roman)

  • Pour Antoine Aria, vieux tragédien au chômage, la coupe est pleine. Jouer la carotte dans une publicité alimentaire est indigne de lui. Alors quand on lui propose d’interpréter un ancien chef mafieux pour un cachet à nombreux zéros, il n’hésite pas. Seulement cette fois, nous serons sur du live. Les partenaires n’auront que très peu connu le Conservatoire et les flingues seront bien réels. Une réconciliation des branches française et américaine de la « Famille », assez éloignée d’une quelconque distanciation brechtienne, qui pourrait s’avérer… plutôt dangereuse.
    Un style inventif, des dialogues à la Audiard, des situations délirantes, un jeu de dupes et de tromperies, pas mal de flingues, des numéros d’acteurs, des courses-poursuites, une confrontation entre le monde de la Mafia actuelle et celui de la tarte à la crème : n’en jetez plus, c’est du lourd !

Télécharger le fichier

Publié dans Chroniques à venir | Lien permanent